03/02/2011 16:14

L'écrivain Claude Ribbe condamné à 5.000 euros d'amende

La cour d'appel de Paris a condamné l'écrivain Claude Ribbe à 5.000 euros d'amende pour avoir poursuivi abusivement le délégué interministériel pour l'égalité des chances des Français d'outre-mer Patrick Karam, selon un arrêt rendu mercredi.

En 2009, Claude Ribbe, originaire de la Guadeloupe, avait fait citer Patrick Karam pour répondre de détournement de fonds publics. Il lui reprochait notamment d'avoir fait financer ses procédures judiciaires par le ministère.


Mais lors de l'audience le 7 janvier 2010, Claude Ribbe s'était désisté de son action. Le tribunal l'avait alors condamné à 5.000 euros de dommages et intérêts pour procédure abusive.


Mercredi, la cour d'appel de Paris a confirmé cette peine. Les magistrats ont rappelé la campagne de dénigrement menée par Claude Ribbe contre Patrick Karam autour de la plainte qu'il avait déposée contre son rival.


Relevant "une volonté de nuire à un rival en instrumentalisant le service public de la justice", la cour d'appel a sanctionné ce qu'elle a considéré comme "une faute lourde", "la probité de Patrick Karam" ayant "été publiquement mise en cause".

Après avoir milité ensemble au sein du "Collectif.dom", une association de lutte contre la discrimination envers les Français d'Outre-Mer, MM. Ribbe et Karam s'opposent régulièrement devant les tribunaux.

La semaine dernière, dans un autre dossier, la cour d'appel de Paris a d'ailleurs relaxé Claude Ribbe de faits d'injure et de diffamation pour lesquels il était poursuivi par Patrick Karam.


Après avoir été condamné en première instance à un euro de dommages-intérêts et 800 euros d'amende avec sursis, M. Ribbe a été relaxé, la cour d'appel estimant que les propos poursuivis relevaient de la "critique caustique de l'action d'un personnage public" et ne revêtaient pas "un caractère injurieux".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de battiatus
3/février/2011 - 22h27

ok, mes c'est qui ?

Les plus vus