01/02/2011 13:21

Une chaîne du Népal va diffuser un JT dans le noir

La chaîne de télévision la plus regardée au Népal s'apprête à diffuser à partir de mardi son journal télévisé du soir dans une semi-obscurité pour dénoncer les problèmes causés par les coupures d'électricité dans ce pays défavorisé d'Asie du sud.

Kantipur Television a annoncé qu'elle aurait recours à des lampes à pétrole traditionnelles, encore couramment utilisées au Népal, pour l'éclairage de son studio à l'heure du bulletin du soir.

La chaîne espère faire pression sur le gouvernement pour trouver une solution à la pénurie d'énergie qui touche les particuliers et les entreprises parfois jusqu'à 18 heures par jour, en dépit de l'énorme potentiel d'hydroélectricité dans ce pays himalayen.

Le bulletin d'informations mardi devrait débuter par un entretien avec le ministre de l'Energie. "C'est un signe de protestation symbolique mais nous espérons qu'elle touchera les téléspectateurs", a déclaré à l'AFP le chef de l'information de Kantipur, Tirtha Koirala. "Ces coupures d'électricité paralysent la vie quotidienne de la population.

Les médias perdent de l'argent parce que personne ne peut regarder la télévision pendant une coupure et nous sommes obligés d'utiliser des générateurs coûteux pour diffuser" nos programmes, a-t-il expliqué.

Le Népal dépend principalement de l'énergie hydraulique pour sa production électrique mais il ne produit que 634 mégawatts (MW) par an, bien loin des besoins actuels, selon l'Autorité nationale de l'électricité.

Selon les experts, l'importance des rivières de montagne au Népal pourrait permettre au pays de générer jusqu'à 83.000 MW et de revendre le surplus d'électricité à d'autres pays.

Mais une instabilité politique chronique et l'absence de sécurité pendant les années de la guérilla maoïste ont privé le pays des investissements nécessaires.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus