01/02/2011 10:21

Piratage de films: Le procès reporté à Paris

Le tribunal correctionnel de Paris a renvoyé aujourd'hui sine die le procès de Vincent Valade, fondateur du site de téléchargement illégal eMule Paradise, considérant que la procédure d'enquête avait été irrégulière.

Vincent Valade, 24 ans, était poursuivi aux côtés de cinq prévenus pour avoir permis le téléchargement illégal de quelque 7113 films en 2005 et 2006 sur son site eMule Paradise, qui comptait alors plus de 300.000 visiteurs par jour.

Très prisé par les internautes, le site vérifiait, puis répertoriait des liens permettant d'accéder à des films, qu'il proposait de télécharger grâce au logiciel eMule. Les internautes pouvaient ainsi s'échanger des fichiers en "peer-to-peer".

Les enquêteurs ont évalué à 416.000 euros les revenus engrangés par le jeune homme grâce à la publicité et grâce au lien qu'il avait créé sur eMule et qui menait vers un site pornographique payant.

Avant même d'aborder le fond du dossier, la défense a soulevé plusieurs irrégularités dans l'acte qui saisissait le tribunal. Après trois heures de délibéré, la 31e chambre a estimé que cette ordonnance de renvoi était effectivement viciée et il a engagé le parquet à saisir de nouveau un juge d'instruction, afin de rectifier ces erreurs. A l'issue de ces corrections, une nouvelle date de procès sera fixée, pas avant plusieurs mois.


Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus