30/01/2011 12:01

Santé de Chirac: Colère d'Alain Minc contre la Une du JDD

L'essayiste Alain Minc, proche conseiller de Nicolas Sarkozy, a dénoncé dimanche sur Radio J une "transgression déontologique" du Journal du dimanche, pour avoir évoqué l'état de santé de l'ex-président Jacques Chirac, qui est aujourd'hui "une personne privée".  

"Je ne suis pas connu pour être un chiraquien de grand obédience. Ca me permet de dire d'autant plus librement que j'ai été très choqué de ce que j'ai lu aujourd'hui dans le Journal du dimanche", a-t-il déclaré.  

"Je pense que c'est une transgression déontologique par rapport à quelque chose dont la France pouvait s'enorgueillir, qui était la protection de la vie privée par rapport à la vie publique. Je trouve ce pas malvenu, je ne comprends pas ça. La France est un des rares pays démocratiques (...) en état jusqu'à présent de protéger la vie privée", a ajouté M. Minc.  

A l'approche du procès sur l'affaire des emplois présumés fictifs à la mairie de Paris, le JDD consacre, dans son édition de dimanche, deux pages à "la grande épreuve" de Jacques Chirac, incluant une "enquête sur l'état de santé" de l'ancien chef de l'Etat.  

Le procès "est un alibi" pour évoquer son état, dénonce Alain Minc. "Si Jacques Chirac était président de la République, l'interrogation sur sa santé serait une interrogation légitime, comme à l'inverse le silence de François Mitterrand président de la République posait problème. Jacques Chirac est une personne privée. Je trouve cette transgression malvenue"

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nyctalope26
31/janvier/2011 - 18h57

Que de comms disparus! Dont le mien, signalant simplement hier que Bernadette Chirac serait reçue sur E1 ce matin à 8h20. C'est quoi votre problème les modos? On ne peut plus citer E1? le nom de Chirac? celui d'Elkabach?

Portrait de jacqueline03
31/janvier/2011 - 06h58

Jacques Chirac s'est et continue de s'accrocher au pouvoir et à la représentation , il serait donc plus raisonnable de se mettre au vert pour éviter ses toutes ces critiques !

Portrait de coquillage 44
30/janvier/2011 - 20h15

c est sa vie privee

Portrait de voilier
30/janvier/2011 - 14h54

suite a un AVC on arrive toujours avec autour de soi des infirmières, des médecins, des neurologues et après on est en fauteuil roulant ou on suit un processus devant nous amener vers une amélioration. J'ai fait un AVC et j'en sais quelque chose. Et pour continuer dans la théorie de cet âne de Jacquouille3D (dont je souhaite qu'il n'en passe jamais d'AVC...pauvre type)
on arrive parfois grâce aux soins, au regards et aide des infirmières et surtout l'envie de se surmonter et de récupérer nos déficiences cérébraux en remplacant les neurones moteurs par d'autres voisines et prêtes à entrer en action. Surmonter un AVC est un acte de courage de volonté et de vouloir ....Eh oui en faisant cela on arrive à quitter cet ensemble de soin en "marchant". Pour ce qui est de gambader il en fauda des décades avant de le pouvoir a nouveau...Mais nous seront nous les AVC mort avant.
83 pour cent des AVC hémorragiques sont mortels et les ischémiques (ceux qui récupèrent sans hémorragie) ont des séquelles plus ou moins grâves.
Mais jacqouille4D a des séquelles de conneries sans avoir fait d'AVC.
Respecter les gens malades fait parti des devoirs de la vie !!!!

Les plus vus