25/01/2011 15:55

Espagne: Le géant des médias Prisa va supprimer 2.500 postes

Le premier groupe de presse espagnol, Prisa, propriétaire du journal El Pais et lourdement endetté, a annoncé mardi qu'il allait supprimer 2.500 emplois en Espagne, au Portugal et en Amérique latine, soit 18% de ses effectifs.

Ce plan de restructuration prévoit la suppression de 2.000 emplois en Espagne et de 500 autres au Portugal et en Amérique Latine, a indiqué dans un communiqué Prisa qui "n'exclut pas une seconde phase pendant laquelle le nombre des emplois affectés hors d'Espagne pourrait augmenter".

Premier groupe de communication en langue espagnole, Prisa est présent dans la presse avec le quotidien El Pais, l'édition (Santillana), la télévision (Digital+) ou la radio (Union Radio). Ces suppressions d'emplois s'échelonneront jusqu'au premier trimestre 2012 et différentes solutions seront examinées, comme des départs négociés et des retraites anticipées, "dans l'objectif de préserver le plus grand nombre d'emplois", indique le communiqué.  

"Ce processus s'inscrit dans les changements en cours dans le secteur des médias, qui rendent nécessaire la transformation de Prisa en une nouvelle compagnie, centrée non seulement sur la distribution de contenus en langues espagnole et portugaise, mais aussi sur la connaissance de ses secteurs stratégiques et l'utilisation des nouvelles technologies", précise le communiqué de Prisa.  

"En conséquence, Prisa doit actualiser son modèle de production afin de garantir à l'avenir la solidité du groupe", écrit Prisa.   Le groupe, créé après la fin de la dictature franquiste en 1975 et le retour de l'Espagne à la démocratie, accuse aujourd'hui une lourde dette de près de cinq milliards d'euros et avait décidé fin décembre de fermer sa chaîne d'informations en continu CNN+.

Fin 2010, des investisseurs anglo-saxons réunis dans le fonds Liberty avaient injecté 650 millions d'euros dans Prisa en échange d'une prise de participation dans le groupe espagnol.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus