20/01/2011 09:24

Jacques Tati pourra continuer à fumer sa pipe (Assemblée)

Jacques Tati pourra toujours fumer sa pipe: les députés ont décidé, mercredi en commission, d'exclure le patrimoine culturel d'une application trop littérale de la loi Evin interdisant toute propagande, directe ou indirecte, en faveur du tabac.  

Les députés de la commission des Affaires culturelles, ouverte pour la première fois à la presse, ont voté à la quasi-unanimité une proposition de loi de Didier Mathus et du groupe SRC (Socialistes, radicaux et citoyens) visant à "adopter une approche plus souple" de l'application de la loi Evin "afin de concilier les exigences de la loi votée le 10 janvier 1991 avec la protection de la culture".  

M. Mathus a fait valoir que si l'intention de cette loi était "légitime", elle avait été interprétée ensuite de "manière extensive". "Au-delà de la publicité sur le tabac", "ce sont les oeuvres culturelles qui ont été remises en cause", a-t-il noté.  

Les députés ont rappelé plusieurs exemples de cette application caricaturale comme le timbre, édité par la Poste en 1996, reproduisant une photo de Gisèle Freund à l'effigie d'André Malraux, à qui l'on avait ôté la cigarette des lèvres.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de coquillage 44
20/janvier/2011 - 17h09

bonne décision

Les plus vus