19/01/2011 13:56

Un célèbre journaliste et écrivain afghan attaqué à l'acide

Un journaliste et écrivain afghan renommé et controversé, Razaq Mamoon, a été vitriolé par des inconnus et a subi des brûlures au visage et aux mains, a annoncé mercredi à l’AFP le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Zemaraï Bashary.

“Razaq Mamoon a été attaqué alors qu’il quittait mardi son appartement de Kaboul”, a-t-il précisé. Le journaliste a été transporté à l’hôpital, souffrant de brûlures sur “10% du corps”, aux mains et au visage, a indiqué Kargar Noorughli, un porte-parole du ministère de la Santé.

Il a été transféré mercredi 19 janvier dans un hôpital militaire pour des raisons de sécurité. Razaq Mamoon, qui anima un temps une émission sur la chaîne privée Tolo TV, apparaît désormais régulièrement à la télévision en tant qu’analyste politique.

Ces analyses sont souvent controversées car perçues comme hostiles aux Pachtounes, le plus important groupe ethnique en Afghanistan, dont sont issus tant le président Hamid Karzaï que les chefs talibans. Dans un livre d’enquête, Razaq Mamoon avait, documents de services de renseignement à l’appui, accusé un homme politique pachtoune et un ancien responsable gouvernemental d’avoir organisé l’assassinat de l’ex-président communiste Najibullah en 1996.

Celui-ci avait été torturé puis exécuté par les talibans au premier jour de la prise de Kaboul, alors qu’il était réfugié dans un bâtiment de l’ONU. Les talibans ont été chassés du pouvoir fin 2001 par une coalition internationale. I

ls mènent depuis une insurrection contre le président Karzaï et les 140.000 soldats de l’Otan qui le soutiennent.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de COMA Tina
19/janvier/2011 - 19h51

quelle horreur ...

Les plus vus