20/12/2010 09:56

Bélarus: Une journaliste de l'AFP retenue par la police

Une journaliste de l'AFP, Maria Antonova, interpellée dans la nuit par la police à Minsk, après des manifestations rassemblant des dizaines de milliers de personnes, était toujours retenue lundi matin.

Cette journaliste a été interpellée alors qu'elle regagnait son hôtel après la dispersion violente au centre de Minsk par la police de manifestations dénonçant la réélection attendue du président Alexandre Loukachenko, à l'issue d'un scrutin dénoncé par l'opposition comme entaché de nombreuses irrégularités.

Maria Antonova a réussi à indiquer à un autre journaliste de l'AFP dans quel centre de police de Minsk elle se trouvait, au cours d'une conversation téléphonique qui a été rapidement interrompue.

Plusieurs journalistes et cameramen de télévision ont été frappés par la police, de même que plusieurs candidats à l'élection présidentielle.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de urbanwolf
24/décembre/2010 - 11h12

Ca a toujours craint labas, sauf que depuis que ce pays est indépendant depuis 1990, avec un œil de Moscou tout de même, les journalistes arrivent plus facilement a rentrer et filmer.

Portrait de urbanwolf
20/décembre/2010 - 19h34

Quant on voit comment trique la police Belarus , franchement les CRS sont des anges a coté.

Les plus vus