19/12/2010 11:57

Côte d'Ivoire: Les journaux interdits depuis vendredi

Le Conseil national de la presse (CNP), organe officiel de régulation de la presse en Côte d'Ivoire, a réclamé la reparution de journaux interdits depuis vendredi par le gouvernement de Laurent Gbagbo, dénonçant une "atteinte intolérable à la liberté de la presse".  

Dans la nuit de jeudi à vendredi, "des éléments de la Garde républicaine (GR, loyaux à M. Gbagbo) se sont rendus" aux sièges de deux imprimeries et de la société distribuant plusieurs journaux dont ils "ont interdit, jusqu'à nouvel ordre (...) l'impression et la distribution", affirme le CNP dans un communiqué de de son président, Eugène Dié Kacou, reçu dimanche.  

Selon le CNP, les journaux visés par la mesure sont L'Expression, Le Mandat, Le Nouveau Réveil, Nord-Sud Quotidien, Le Patriote, Le Jour Plus, L'Intelligent d'Abidjan, tous plus ou moins favorables à Alassane Ouattara, un des deux présidents proclamés de Côte d'Ivoire, rival de Laurent Gbagbo.  

"Le CNP marque sa très vive indignation et condamne avec force cette action qui ne résulte de la décision d'aucune autorité compétente (...), et qui constitue une atteinte intolérable à la liberté de la presse ainsi qu'au droit des citoyens à une information plurielle", affirme-t-il.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Gégé94
19/décembre/2010 - 12h44

Et si le monde (ONU, France, USA, etc.) laisaient les ivoiriens régler leur problème entre eux.
Aprés tout, la Cote d'Ivoire est un Etat souverain,
Sur le fond je suis d'accord avec leur Président, il n'est pas question de se faire dicter la conduite à suivre par des personnes étrangères, qui ne connaissent rien de la Cote d'Ivoire

Les plus vus