18/12/2010 16:42

Un animateur vedette mis en examen pour agression sexuelle

Un animateur-producteur de la Télévision suisse romande (TSR) a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire pour agressions sexuelles sur de jeunes garçons mineurs, a-t-on appris samedi auprès du parquet de Bourg-en-Bresse.

Patrick Allenbach, aujourd'hui producteur et résident à Sergy (Ain), où il est conseiller municipal, est très connu en Suisse pour avoir longtemps animé une émission consacrée à la musique rock, précise le Dauphiné libéré, qui révèle les faits dans son édition de samedi.

Après plusieurs mois d'enquête, M. Allenbach a été placé en garde à vue  et mis en examen  pour agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans par une personne abusant de l'autorité que lui confèrent ses fonctions, a précisé  le procureur de la République de Bourg-en-Bresse, Marie-Christine Tarrare. Il encourt dix années de réclusion criminelle.

L'auteur présumé, de nationalité franco-suisse, a été placé sous contrôle judiciaire, avec interdiction notamment de rencontrer les victimes.

La justice française a été alertée par la Suisse où les victimes présumées, de nationalité helvétique, ont déposé plainte.

Les faits, principalement commis en France, auraient débuté "au cours des années 80, jusque dans les années 90" et concerneraient "cinq victimes", tous des hommes, a ajouté la magistrate, précisant que pour deux d'entre eux les faits sont prescrits.

L'animateur "aurait commis ces actes alors qu'il invitait" ses victimes "à participer comme spectateurs" à ses émissions ou lorsqu'"il leur confiait des petits boulots", selon Mme Tarrare.

"Il a partiellement reconnu les faits au cours de sa garde à vue et il en a minimisé une partie", a-t-elle dit.

L'enquête a été confiée à la brigade de recherches de la gendarmerie de Gex, sur commission rogatoire d'un juge d'instruction de Bourg-en-Bresse.

Patrick Allenbach, "absolument pas connu en France, bénéficie d'une aura très particulière en Suisse", selon Marie-Christine Tarrare.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de justicier
20/décembre/2010 - 21h09

Et la présomption d'innocence b..l ? Avant de donner des leçons de légalité la procu de Bourg en Bresse ferait bien de respecter elle-même la loi au lieu de la violer sans vergogne en ce qui concerne le secret des fonctionnaires, le secret de l'instruction et la présomption d'innocence. Si le simple « suspecté » est innocenté plus tard elle aura détruit sa vie et sa réputation entre temps...Honte à la justice française !

Portrait de marieaide
18/décembre/2010 - 17h09

Déjà que les variétés et jeux à la Tv suisse sont d'un autre temps,
genre ce qu'on faisait en france il y a 20 ans avec guy Lux, ils ont pas de chance...

A noter toutefois que les magasines d'infos et les JT sont excellents en suisse (je suis frontalier-)

Les plus vus