16/12/2010 17:52

Pompiers/Revue porno : La fédération a déposé plainte

La Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) a déposé plainte mercredi auprès du procureur de Bobigny après la parution en novembre dans une revue pornographique d'un article et de photos d'hommes au visage flouté, vêtus en pompiers et posant avec des femmes nues.

"Nous avons déposé plainte pour incitation à la débauche concernant les mineurs", a déclaré jeudi à l'AFP le lieutenant-colonel Patrick Heyraud, secrétaire général de la FNSPF.

"Cette revue, Hot Vidéo, raconte comment une mineure de 16 ans a fait l'amour avec 14 sapeurs-pompiers, cela est très choquant. Ce qui est montré ou raconté relève du fantasme et n'a rien à voir avec l'éthique des sapeurs-pompiers", a dit le colonel Jean-Marie Lincheneau, conseiller du président de la FNSPF.

"Nous avons une formation de jeune sapeur-pompier qui commence pour les jeunes de 11 ans, j'espère qu'il ne tomberont pas sur cette revue", a-t-il  ajouté espérant que le dépôt de plainte "ne ferait pas la publicité du magazine".

"S'il s'avère que ce sont de vrais pompiers en exercice, ils n'ont rien à faire chez nous", a précisé M. Heyraud.   Les pompiers photographiés "sont de vrais pompiers, venus avec leurs uniformes dont on a retiré les signes distinctifs, et leurs visages ont été floutés", a expliqué Pierre Cavalier, journaliste à Hot Vidéo.

Selon lui, les scènes pornographiques ont été tournées dans un hangar désaffecté, avec des camions loués.   Dans la somme, neuf sapeurs-pompiers, mis en cause dans un scandale sexuel impliquant une fille de 16 ans à la caserne d'Abbeville et dans une affaire de harcèlement sexuel, ont fait l'objet début décembre de sanctions allant jusqu'à l'exclusion définitive.

Sept pompiers volontaires, qui sont passés devant un conseil de discipline le 2 décembre, ont été exclus du corps des sapeurs-pompiers. Deux d'entre eux (qui sont également professionnels) avec l'interdiction définitive de se réengager, tandis que les cinq autres ont fait l'objet d'interdictions de réengagement d'une durée allant d'un à cinq ans.

Le scandale avait été révélé au début du mois d'août. Depuis le début de l'été, une jeune fille de 16 ans, petite amie d'un pompier de la caserne, s'y était rendue à plusieurs reprises pour avoir des relations sexuelles consenties avec plusieurs pompiers. Les ébats avaient été photographiés et les images avaient circulé chez certains pompiers.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de chtitecali
chtitecali (non vérifié)
17/décembre/2010 - 09h59

le pompier est quand même LE fantasme féminin par excellence ! ahhh le prestige de l'uniforme:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :oops:

Portrait de Julib
16/décembre/2010 - 21h55

Pauvres pompiers !...:lol:

Portrait de fan2ferrari2009
16/décembre/2010 - 20h24

Encore une plainte qui n'a aucune chance d'aboutir puisque le délit d'incitation à la débauche des mineurs n'est pas constitué.

Je trouve qu'il est complétement malvenue pour cette fédération de vouloir faire le parallèle entre une fiction pour adulte et des faits réels qui n'ont que quelque point commun.

En allant dans ce genre de dérive il faudrait condamner les auteurs et réalisateur de thriller pour incitation au crime etc......

Les plus vus