11/12/2010 11:40

Silvio Berlusconi se dit victime de calomnies

Le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi a dénoncé aujourd'hui une campagne de mensonges et de calomnies contre sa personne, tout en se disant confiant dans sa victoire lors d'un vote de confiance prévu mardi au Parlement.

"Depuis quelques mois, la vie publique italienne est paralysée par une crise politique irresponsable (...), une crise faite de mensonges et de calomnies sur le président du Conseil", a dénoncé M. Berlusconi dans un message audio adressé à ses partisans qui doivent manifester dimanche dans plusieurs villes italiennes.

M. Berlusconi a été impliqué dans plusieurs scandales sexuels qui ont poussé son épouse Veronica Lario à demander le divorce. Dernier épisode en date: il a reconnu avoir appelé la police de Milan pour faire libérer une jeune Marocaine, Ruby, qui aurait participé à des fêtes chez lui contre rémunération.

"Le but que partagent la gauche et les traîtres à leur mandat électoral est unique: se libérer de Silvio Berlusconi, qui représente pour eux un obstacle insurmontable dans la conquête du pouvoir. Un objectif qu'ils veulent atteindre à n'importe quel coût", a-t-il ajouté.


Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Francesca46
11/décembre/2010 - 14h30

S'il juge qu'il est calomnié il a bien le droit de se défendre. Il y a quand même des dizaines de millions d'italiens qui l'aiment bien, et qui ne croient pas la campagne de dénigrement à son égard. Je reconnais qu'il est un peu farfelu, mais de là à le faire passer pour un pervers il faut pas exagérer.

Portrait de marla77
11/décembre/2010 - 13h18

Il me dégoute ce Berlusconi:mrgreen: Il serai temps qu'il parte trop occupé qu'il est avec ses parties de jambe en l'air:evil:

Les plus vus