10/12/2010 10:37

Nobel: Des télévisions et des sites bloqués en Chine

Les autorités chinoises ont commencé à bloquer la diffusion des programmes de télévisions étrangères traitant de la remise symbolique vendredi à Oslo du prix Nobel de la paix au dissident emprisonné Liu Xiaobo.

Des sites internet de plusieurs médias étrangers apparaissaient également bloqués, quelques heures avant la cérémonie en Norvège qui ulcère Pékin.

La diffusion de CNN, de la BBC et de TV5 était interrompue par un écran noir quand les chaînes consacraient un reportage à la remise de ce prix par le Comité Nobel, dont les membres ont été qualifiés cette semaine de "clowns" par un porte-parole de la diplomatie chinoise.

"(Le site) cnn.com est complètement bloqué. Chaque diffusion de nos reportages sur le lauréat du prix Nobel est interrompue à l'écran", a indiqué Jaime FlorCruz, le chef du bureau de Pékin de la chaîne d'information américaine.

La diffusion de la chaîne de télévision norvégienne NRK a aussi été coupée, rappelant ce qui s'était produit deux mois auparavant lors de l'octroi du prix à l'opposant.

Le 8 octobre, l'annonce de l'attribution du Nobel de la paix à Liu Xiaobo avait été notamment censurée sur CNN, la BBC et la télévision francophone TV5. La télévision d'Etat CCTV n'avait pas évoqué le prix prestigieux.

"Le peuple chinois et l'écrasante majorité des gens dans le monde sont opposés" au choix du Comité Nobel, a déclaré jeudi un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Mme Jiang Yu.

Ancienne figure de proue du mouvement pour la démocratie de Tiananmen en 1989, Liu Xiaobo, 54 ans, a été condamné le jour de Noël 2009 à 11 ans de prison pour "subversion" après avoir corédigé la "Charte 08", un texte qui réclame une démocratisation de la Chine.

En son absence et celle de sa famille, le dissident sera symboliquement représenté à la cérémonie de remise de son prix Nobel par une chaise vide, une photo et l'un de ses textes sera lu par l'actrice norvégienne Liv Ullmann.

Pékin a multiplié ces dernières semaines les pressions pour dissuader diplomates et militants des droits de l'Homme d'assister à cette cérémonie.

La censure est très active en Chine vis-à-vis des critiques du gouvernement ou des discussions sur la question des droits de l'Homme. La Toile est expurgée de sites politiquement sensibles et Pékin contrôle étroitement l'internet pour éviter qu'il ne permette aux voix dissidentes de s'organiser.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Lebelgo
11/décembre/2010 - 15h27

et ici c'està peu près idem ça censure sans raison...
je serai curieux de savoir la raisons..mais je crois que je peux me gratter.

tout ce que j'ai écris est juste la réalite.. la France mange dans la main de la Chine.. je réitère donc..

Les plus vus