09/12/2010 16:20

Angelina Jolie réalisatrice, une expérience "passionnante"

Par Paula BUSTAMANTE

La star américaine Angelina Jolie vient de terminer son premier film en tant que réalisatrice, une expérience qu'elle qualifie de "passionnante" même si elle se demande comment sera le retour de l'autre côté de la caméra.

"Je pense que nous, les acteurs, parce que nous sommes dans le monde des personnages et du film, sommes d'une certaine façon plus isolés", raconte-t-elle à quelques journalistes à Paris, après la fin du tournage de ce long-métrage qui se déroule en Bosnie.

"C'était amusant d'être dans l'équipe de réalisation et de participer aux différentes étapes du processus. C'est un travail que j'ai trouvé passionnant. C'était intéressant de voir des acteurs jouer différemment de ce que j'aurais peut-être fait et puis de voir un résultat meilleur que ce que j'aurais pu imaginer", témoigne l'actrice de 35 ans, interviewée dans les salons de l'hôtel Meurice.

Angelina Jolie était à Paris dans le cadre d'une tournée promotionnelle pour la sortie de "The Tourist", un film dont elle est la vedette aux côtés de Johnny Depp.

Le film relate une histoire d'amour entre une musulmane et un Serbe durant la guerre en Bosnie (1992-1995). La réalisatrice refuse de donner plus de détails sur l'intrigue, qui a suscité une controverse en Bosnie, après que des medias locaux eurent affirmé que l'héroïne tombait amoureuse de l'homme qui l'a violée.

Après des problèmes pour obtenir les permis pour tourner une partie du film en Bosnie, Angelina Jolie a envoyé aux autorités bosniaques une copie du script, pour montrer que les rumeurs étaient infondées. Le film a été réalisé en grande partie en Hongrie en octobre.

"J'ai fini de tourner. Je commence le montage en janvier", poursuit l'actrice, simplement vêtue d'une jupe noire et d'un pull en cachemire gris. "J'ai été heureuse de sortir des projecteurs et de les diriger sur quelques acteurs brillants. J'ai hâte de montrer leur travail et leur talent".

L'actrice reconnaît avoir été influencée par plusieurs réalisateurs avec qui elle a travaillé. "J'ai appris beaucoup de Clint (Eastwood)", dit la vedette de "L'échange" (2008). "Michael Winterbottom m'a aussi beaucoup apporté, il fait confiance aux acteurs".

"Et (Robert) De Niro m'a beaucoup appris sur la direction d'acteurs", rapporte Angelina Jolie, qui avait joué dans "Raisons d'Etat" (2006), mis en scène par De Niro.

Aujourd'hui mère débordée de six enfants avec son compagnon Brad Pitt, Angelina Jolie admet qu'il lui est désormais "plus difficile d'accepter un rôle juste pour avoir un emploi". En riant, la vedette qui pèse 10 millions de dollars par film, se décrit "sans emploi".

"Je dois être à la maison et j'ai plein de choses à faire", explique-t-elle, précisant qu'elle veut désormais des rôles "difficiles, ou avec une forte signification personnelle".

"Je n'ai jamais rien fait pour le box office. J'ai eu la chance d'avoir une carrière même avec des films qui ne se vendent pas bien", dit-elle.

Elle admet que certains de ses films, notamment "Un coeur invaincu" de Michael Winterbottom (2007), dédié au journaliste Daniel Pearl, assassiné en 2002 au Pakistan, ont été un échec financier.

"On réalise les projets qu'on aime, en sachant que peu de gens vont avoir envie de passer deux heures à regarder une histoire aussi terrible. Emotionnellement c'est très dur", dit-elle.

Elle avoue qu'étant plutôt solitaire, elle a été surprise de si bien s'adapter à la vie de famille et d'avoir peu de temps pour elle.

"A un moment donné, on rend les armes. On ne peut même plus essayer de prendre un bain toute seule, tout le monde entre dans la salle de bains", avoue-t-elle en riant.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus