07/12/2010 10:28

La Fondation Bardot porte plainte contre une campagne radio

La Fondation Brigitte Bardot porte plainte auprès du Jury de Déontologie Publicitaire contre la campagne radiophonique du Centre d’Information des Viandes.

Voici le communiqué de la Fondation qui explique cette plainte:

"Sous le titre « soyons Fermes », le CIV tente actuellement de présenter la production française comme étant issue d’une agriculture « familiale », respectueuse des animaux et de l’environnement. Des spots radiophoniques jugés mensongers et malhonnêtes par la FBB.

Dans le spot « Pourquoi l’élevage des porcs est familial en France ? », il est dit que l’élevage des porcs en France n’est pas industriel mais familial… Or, plus de 90 % des élevages porcins en France se pratiquent en bâtiment, sur caillebotis.

Ces animaux, qui ont subi une caudectomie et une castration à vif, ne sortiront de leur hangar qu’au moment de partir vers l’abattoir.

Il est donc malhonnête de présenter de manière bucolique un élevage intensif, totalement déshumanisé.

Dans le spot « Aujourd’hui comment les veaux sont-ils élevés ? », il est dit que la couleur blanche de la viande (production française) est obtenue par une alimentation à base de produits laitiers parfaitement adaptée aux besoins des veaux… Ceci est totalement faux car après avoir été retiré à sa mère, le veau est nourri avec un mélange liquide pauvre en fer qui permet d’obtenir cette couleur anormalement claire de la viande.

Le jeune animal anémié est aussi privé de l’alimentation solide dont il a besoin dès sa deuxième semaine et pour éviter que sa viande devienne rouge, ce ruminant élevé sur caillebotis n’a pas droit à l’herbe (trop riche en fer).

Là encore, les propos du spot sont mensongers car, ne pouvant s’alimenter avec une nourriture adaptée à ses besoins, le veau est victime d’un développement anormal du rumen qui constitue une grave entrave à son bien-être.

Tout aussi scandaleux, le spot « Quel est l’impact de l’élevage bovin sur l’environnement » où il est dit qu’en broutant de l’herbe « nos vaches maintiennent les prairies, ce qui permet le stockage de carbone dans le sol… comme les forêts ! ». Bon pour l’environnement l’élevage ?

Dans son rapport « l’élevage aussi est une menace pour l’environnement », l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) indique que le secteur de l’élevage émet des gaz à effet de serre qui sont plus élevés que ceux produits par les transports (toutes catégories confondues).

Le secteur représente, en outre, respectivement 37 % de tout le méthane dû aux activités humaines (agissant sur le réchauffement 23 fois plus que le CO2), en grande partie produit par le système digestif des ruminants, et 64 % de l’ammoniac qui contribue aux pluies acides.

L’élevage est aussi responsable de l’appauvrissement des sols et de la mise en péril des réserves naturelles d’eau puisque la production d’un seul kilo de bœuf nécessite 323 m² de pâturages, 7 à 16 kilos de grains ou fèves de soja et jusqu’à 15 500 litres d’eau ! Le secteur de l’élevage a donc une incidence directe sur le réchauffement climatique, la pollution des sols, des nappes phréatiques, et représente un terrible gaspillage puisque près d’un tiers des céréales produites mondialement est destiné à nourrir les animaux pour la production de viande.

Pour Christophe Marie, porte-parole de la Fondation Brigitte Bardot : « Nous dénoncions déjà la propagande du CIV dans les écoles mais aujourd’hui nous ne pouvons plus tolérer de subir cette campagne de désinformation, en partie orchestrée par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Ces publicités mensongères présentent la production française de viandes comme issue d’élevages « familiaux » ou « traditionnels » alors qu’elle provient, presque exclusivement, d’élevages intensifs.

Plus de 80 % des poules pondeuses et poulets de chair sont élevés dans des hangars sans accès à l’extérieur, 90 % des cochons sont élevés sur caillebotis en bâtiments et 99 % des lapins sont élevés en batterie de cages. Voilà ce qu’est l’élevage en France aujourd’hui et cela ne correspond nullement au discours bêtifiant et malhonnête du CIV. »"

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Nico88
12/décembre/2010 - 11h50

Je ne sais pas d'où sortent ces chiffres. Ils me paraissent élevés.
Eleveur de moutons, j'ai les miens : 100 m² par kg d'agneau prouit + 3 kg de mélange orge et tourteaux de lin et de soja.
Quant aux litres d'eau, je ne vois pas ; l'eau coule en permanence ! Ils prennent ce qu'il leur faut , soit 5 litres par jour (mère et agneau compris) pour croître de 250 g.
Les moutons utilisent souvent des terrains impropres aux cultures.
Cependant, en tant qu'agriculteur, je ne cautionne pas la plupart de ces élevages "hors sol".

Portrait de brittany56
8/décembre/2010 - 07h28

t'as pas compris que la dinde c'est toi?

Portrait de sondes
7/décembre/2010 - 22h41

bonsoir à tous

je sais pas si j'ai le droit de donner un nom de livre car c'est la première fois que je poste et j'ai juste vu qu'on avait pas le droit aux liens internet donc j'espère que je me ferai pas "taper" si je me suis trompée :mrgreen:

je voulais juste dire à ceux qui pensent que manger beaucoup de viande ne créait pas de problèmes de santé, il y a un excellent livre qui s'appelle "se nourrir sans faire souffrir" de John Robbins.

Bon, c'est vrai que c'est un livre sur le végétarisme mais passés les chapitres sur les conditions d'élevages, il y a des résultats d'études scientifiques reconnues comme très sérieuses montrant que dans les pays où on mange beaucoup de viande comme les USA et l'Europe, il y a nettement plus de maladie cardio vasculaires, de cancers, de diabète et même de malades telles que la sclérose en plaques qui existent peu voir pas du tout dans les pays qui ne mangent qu'occasionnellement de la viande et en générale de la viande qu'ils élèvent eux mêmes donc les conditions ne sont pas du tout les mêmes !

Et pour finir mon premier commentaire, est ce qu'on a vraiment besoin de manger de la viande deux fois par jour ? A près tout, même si comme l'a dit une personne, la guerre contre les grands producteurs de viandes risque d'être pénible, quand on regarde la télé, on nous conseille bien de manger cinq fruits et légumes par jour, on ne parle jamais de viande ! et tous les diététiciens disent bien qu'une fois par jour suffit largement... je sais vous allez me dire que chacun a le droit de manger comme il le veut mais bon, un moment donné, il faut quand même réfléchir à ce qu'on a dans son assiette, c'était un être vivant qui a souffert et qui a certainement été "dopé" pour arriver plus vite à croissance qu'on va manger, est ce que ça vaudrait pas le coup de manger un peu moins de viande mais de chercher la qualité, de mettre le prix pour acheter de la viande d'un petit producteur familial justement qui fait les choses comme il le faut, mais bon, c'est sur que là, c'est plus le même prix mais bon, pourquoi ne pas y penser !

désolée pour ce long blabla :s :o

Portrait de melmars2
7/décembre/2010 - 19h37

Moi aussi je la soutient il faut bien que quelqu'un fasse comprendre aux gens qu'on ne peut plus bouffer de la merde sans rien dire, revenons à une agriculture plus simple

Portrait de o229
7/décembre/2010 - 18h06

les élevages de porcs sont familliaux, car la mains d'oeuvre qu'elles emploient est générallement un couples avec un salarié ou 2...Familliale ne veut pas dire qu'on à 3 cochons dans le salon !!! ce sont de petits élevages Le type de sol en caillebotie, permet aux déjections de s'écouler... nos porcs ne vivent pas dans leur merde !!!! De plus je tiens à vous informer que nous, éleveurs de porcs, nous avons obligation de mettre nos élevages aux normes bien_être imposées par l'union européenne, ce que nous faisont.... nos truies sont en liberté, en courette de 6 ou en grand groupe ......
bien sur que nos truies et nos porcs sont élevés dans des batiments !!on ne va pas les laisser sous la pluie, le soleil, la neige !!!! les éleveurs passeraient une fois de plus pour des sauvages !!! un éleveur aime ses bêtes ....
alors y'a un moment Brigitte, faut arreter de dénoncer à tout va et dire haut et fort les efforts qui sont fait

Portrait de jennynja
7/décembre/2010 - 15h19

Mais rien à voir avec le sujet là, on ne parle pas de la même chose. Il s'agit du traitement infligé aux animaux toute leur vie à des fins alimentaires. Il s'agit d'élevage. Le jour où les porcs envahissent la tête de nos enfants, on en reparlera

:lol:

Portrait de cybermoi55
7/décembre/2010 - 13h05

Bravo BB continuez votre combat que je partage avec vous arrêtons le massacre pendant qu il en es encore temps merci a JMM de nous en informer également sur son site

Portrait de chtitecali
chtitecali (non vérifié)
7/décembre/2010 - 12h59

je vais créer a mon tour mon association de Protection des Végétaux.. pauvres tomates et poireaux que l'on arrache pour finir dans une assiette hachés menus ou mixés la plupart encore vivant c'est simplement une honte:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Portrait de chewbaca
7/décembre/2010 - 11h56

@ Sportytype Je suis d'accord que les gens ont un mauvais comportement alimentaire mais pour moi c'est plus du ressort de la responsabilité individuelle des gens qui sont très bien renseigné sur ces choses là. C'est comme la voiture ça tue mais on ne va pas en vouloir aux constructeurs.....
En plus tu parles des végétaux comme source d'alimentation à privilégié mais c'est pareil si on doit produire cela en masse il y aura de la part de certaines personnes des dérapages (pesticides Ogm). En ce qui concerne la pollution je suis évidemment pour le Bio mais de plus en plus d'effort sont fait dans ce domaine.

Portrait de FBB
7/décembre/2010 - 11h52

Oui

Portrait de chewbaca
7/décembre/2010 - 11h46

Pour les espèce en voie de disparition c'est vrai que c'est dramatique mais faire passer l'élevage français comme quelque chose de monstrueux c'est insulté beaucoup de personnes

Portrait de Jepi
7/décembre/2010 - 11h43

chewbaca a écrit :
" ouais c'est ça et on met des milliers de gens qui vivent grâce à l'industrie agro alimentaire au chômage...... Quand j'entend qu'on veut nous faire pleurer pour des poules et des lapins, désolé de le dire mais il n'y a pas plus stupide et primitif qu'une poule ou un lapin..... "

Essayez d'élever une poule ou un lapin vous verrez l'attachement qu'ils vous portent, rien de primitif dans leur comportement et si vous aimez les animaux vous n'oserez pas les tuer, vous aimerez les nourrir avec de bons aliments. Je pense que Brigitte Bardot aime profondément les animaux et déteste les gens qui ne pensent qu'à eux.

Portrait de chewbaca
7/décembre/2010 - 11h37

Et alors tu as des preuves que l'augmentations des cancers est lié à l'agrigulture? Tu fais quoi du tabac, de la pollution indistrielle, du stress de l'alcool, de la fatalité et puis c'est obligatoire que dans une société ou on vit jusqu'à 80 ans on développe plus de cancer que dans une société ou on ne vis que jusqu'à 60 ans. L'agriculture nourrit les hommes si elle était aussi dangereuse l'espérance de vie n'augmenterait pas de la sorte, même si il y a les progrès de la médecine. Et si on limite ce marché beaucoup de personnes se retrouveront aux chômage c'est un fait. Il y a d enombreux institut de controle sanitaire, ce n'ets pas parcequ'il y a des dérives et des scandales passés que tout le secteur est dangereux et pourri ce n'est qu'une infime minorité.

Portrait de FBB
7/décembre/2010 - 11h31

Malheureusement, les chiffres avancés par la Fondation Brigitte Bardot ne sont pas fantaisistes. En France et partout ailleurs, l'élevage intensif s'est imposé, avec des conséquences dramatiques pour les animaux bien sûr, mais aussi pour l'homme et l'environnement : http://www.viande.info/

Portrait de chewbaca
7/décembre/2010 - 11h26

La santé publique? l'homme n'a jamais vécu aussi vieux....... il y a énormément de contrôle renseigne toi auprès d'un boucher pour savoir le nombre d'analyse et de contrôle qu'il subit.... Après l'habitude alimentaire des hommes est de la responsabilité individuelle nous sommes bien renseigné. tu ne m'as toujours pas répondu sur les hommes que ce secteur fait vivre, qui va payer en premier si on limite autant à ton avis??

Portrait de Le Comorien
7/décembre/2010 - 11h25

Comme d'hab, elle raconte n'importe quoi !
2 exemples :
- depuis très longtemps, les cochons sont élevés "hors sol", c'est-à-dire pas dans les champs… mais dans des porcheries. "Industriel" c'est la taille et la propriété de l'élevage et pas le fait que ce soit "hors sol" ou dans une prairie
- les 15 500 litres d'eau par kg de viande : pour arriver à ce chiffre incroyable, ils comptabilisent l'eau de pluie qui tombe sur les prairies !!!
Qu'elle aille au procès et se fasse condamer, ça lui fera les pieds !

Portrait de chewbaca
7/décembre/2010 - 11h17

non mais pour en avoir élevé quand j'étais gosse je peut te le dire. La réalité est loin du cauchemar décrit par la fondation Bardot avec ses chiffres totalement fantaisiste....

Portrait de chewbaca
7/décembre/2010 - 11h11

ouais c'est ça et on met des milliers de gens qui vivent grâce à l'industrie agro alimentaire au chômage...... Quand j'entend qu'on veut nous faire pleurer pour des poules et des lapins, désolé de le dire mais il n'y a pas plus stupide et primitif qu'une poule ou un lapin.....

Portrait de chewbaca
7/décembre/2010 - 10h51

à l'écouter on pourrait croire que les éleveurs sont des monstres:roll: :roll:
qu'elle parte faire un tour dans nos campanes pour voir des vrai éleveurs faire leurs métiers consciencieusement et avec affection pour leurs bêtes.
Pour avoir la famille dans le métier je crois plus en cette campagne radio qu'en cette femme qui a parfois des propos très douteux

Les plus vus