16/04/2007 04:46

Résultats à 18h: Et si on sortait de la polémique stérile ?

 

Visiblement, depuis 48 heures, les débats s'enveniment concernant l'éventuelle publication de "rumeurs" à 18h, comme je l'ai annoncée sur ce blog !

Alors plusieurs précisions.

1/ A ceux qui indiquent que l'élection peut être invalidée, suite à mon initiative, cela est bien sur totalement ridicule. Lors des dernières élections, les Guignols de Canal + ont donné les résultats à 19h45, et le site internet de Paris Match a mis un lien vers les résultats à l'étranger et a été condamné à 1.500 euros d'amende. Aucune élection n'a été invalidée.

2/ La question n'est pas de savoir si j'ai le droit ou pas de publier ces chiffres, mais si il est normal qu'on les trouve dimanche à 18 ou 19h en allant sur le site d'un journal Belge ou Suisse et pas sur un ce blog ou sur un site Français.

C'est là, la seule question que je soulève !

En quoi le fait de le publier sur un site hébergé en France est différent d'une publication sur un site hébergé à l'étranger.

Ne nous trompons pas de débat.

A partir de là, que peut-on faire ?

Mon objectif, je l'ai dit et répété est simplement de montrer que la loi électorale n'est plus adaptée au monde moderne dans lequel nous évoluons.

Plutôt que de polémiquer pendant des heures sur le thème "Morandini a-t-il le droit ou pas ?" réfléchissons a trouver des solutions.

Soit on accepte la publication sur TOUS les sites internet à 18h, soit on imagine des parades.

Voici une piste.

A partir de 18h30/19h, les instituts de sondage fournissent des estimations et non des sondages. Ces estimations sont faites à partir des dépouillements effectués dans les bureaux fermant à 18h.

Or, ce sont ces chiffres qui "partent" à l'étranger ou qui sont distribués au VIP et mis sur le net. Il faut ensuite attendre 20h pour les donner "au peuple Français" car certains bureaux ferment à cette heure là.

Imaginons, que tous les bureaux en France ferment à la même heure: 18 heures, 19 heures ou 20 heures. Les sondeurs  travailleront alors sur les chiffres à partir de cette heure là, et ils publieront leurs estimations au fur et à mesure, sans aucune contrainte car tous les bureaux seront fermés.

Cela permettra d'éviter ainsi "toute fuite", "tout favoristisme" et cette interdiction stupide "de publication", valable uniquement en France, alors que les frontières numériques sont grandes ouvertes !

C'est une piste. Peut-être pas la bonne, mais elle a le mérite d'exister et d'apporter une vraie réponse !

Débattons du fond, et sortons de la polémique sans intérêt !

"Quand le sage montre le ciel, l'imbécile regarde le doigt"

 

Jean Marc Morandini

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus