02/12/2010 16:45

Des parlementaires lancent un appel pour sauver le Téléthon

Cent cinquante parlementaires ont appellé à signer une pétition en faveur du Téléthon, lancée par des chercheurs, estimant que "le maintien du Téléthon à la télévision, chaque année à la même époque, est indispensable", a fait savoir jeudi le député UMP Yves Albarello.  

"Le Téléthon est en danger. Sa survie est menacée", estime M. Albarello, craignant que l'émission ne soit pas reconduite.  

Le contrat entre France Télévisions et l'Association française contre les myopathies (AFM), renouvelé tous les trois ans, arrive en effet à échéance le 31 décembre. La direction de France Télévisions a indiqué réfléchir à "une nouvelle formule".  

Les signes de soutien à l'émission se sont multipliés depuis début novembre. Ainsi, 24 sommités de la recherche ont lancé une pétition en faveur du Téléthon soulignant "combien cette expérience unique au monde de cohésion sociale autour de la recherche scientifique est importante" et "combien il paraît essentiel qu'elle soit préservée". Près de 2.000 scientifiques l'ont depuis signée.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de vinni31
2/décembre/2010 - 18h33

Ils devraient réfléchir à une façon de grappiller de l'argent sur certain budget pour le reverser eux même aux associations au lieu de demander aux gens de payer.

Portrait de matthe
2/décembre/2010 - 17h31

Aujourd'hui France Télévision envisage de supprimer le téléthon, au moins dans sa forme actuelle. Qu'est-ce que cela signifie? Le président de la chaîne public envisage d'organiser un "générothon" au profit de diverses associations. Bien que cette solution apparaisse comme idéaliste, elle est surtout parfaitement injuste pour nous malades, vous donateurs, découvrez ici pourquoi.

•D'abord, parlons chiffre. Le téléthon c'est plus de 3000 maladies orphelines, finalement 100 millions d'euros c'est bien peu, en tout cas, certainement pas trop, ramené au nombre de maladies, de malades. Quand j'entend M. Pierre Bergé dire que l'AFM dispose de trop d'argent, je lui répond que je rêverais d'avoir 25 millions d'euros pour ma maladie mais que ce n'est pas le cas, malgré le combat permanent de l'AFM. D'ailleurs, la cours des comptes ne dit-elle pas que l'argent est "globalement utilisé comme annoncé" par l'AFM et, que le sidaction "doit néanmoins se préoccuper de la progression de ses réserves"? Mais nous ne sommes pas là pour mener une guéguerre entre associations. Le sidaction, malgré un désaccord idéologique profond avec ses dirigeants, est une cause noble et je vous invite si vous le souhaitez, si vous le pouvez, à faire un don à une association pour la lutte contre le sida. Nous sommes là pour laisser les français libre de leurs choix, libre de leurs dons, c'est notre deuxième point.

•Est on aujourd'hui libre de donner aux associations de notre choix? Il semblerait que oui puisque M.Bergé n'a pas hésité à donner environ 300 millions d'euros (soit l'équivalent d'environ trois années de récolte lors du Téléthon) à une association qui a pour but de protéger les oeuvres de Yves Saint-Laurent. Avec le système proposé par ce monsieur et plebiscité par France TV, cette liberté disparaît. Comment faire si je ne souhaite pas donner pour n'importe quelle raison à telle association? Les gens ne donneraient pas plus si le téléthon devenait un "générothon". Pire, certaines personnes ne donneraient plus du tout si tel était le cas par manque de liberté et/ou de visibilité! Le Générothon pourrait-il, finalement, tué la générosité si grande des français? Enfin, voyons pourquoi ce projet n'est pas viable et surtout pourquoi l'AFM ne peut pas, ne doit pas l'accepter.

•Comment définir quelles associations pourraient participer à ce Générothon? Aujourd'hui, on parle du Sidaction, bien évidemment de l'AFM, de la croix rouge ou encore du secours populaire. La barrière apparaît déjà bien floue et, on peut demander si, à terme, on ne verra pas dans ce générothon des associations comme le C.R.A.N., le C.R.I.F. ou encore la fondation Pierre Bergé qui, je vous le rappelle, a pour but de protéger les oeuvres d'Yves Saint-Laurent.
Je n'ai rien contre ces associations en particulier, ceci est un exemple de débordement possible car il me paraît clair qu'elles n'auraient pas leurs place dans ce "générothon".
Après se poserait le problème de la répartition. Y a t-il un degré dans la souffrance? J'ose espérer que non! De toute manière, l'AFM représentant des maladies dites orpheline elle serait délaisser de manière injuste!

Pierre Tchernia disait "Le téléthon, c'est le 14 juillet en hiver". Aujourd'hui cette "seconde" fête nationale est remise en cause. Il faut que l'espoir de milliers de malades de maladies orphelines subsiste et, j'irai même plus loin, que la générosité à la française envers qui que ce soit survive!!

Portrait de elys2000
2/décembre/2010 - 17h08

je pense qu'il faudrait faire un Téléthon pour plusieurs associations et redistribuer à chaque association, car malheureusement, il y a beaucoup d'autres maladies à soigner;(

Les plus vus