26/11/2010 09:54

"20 Minutes" veut faire retirer "Direct matin" du métro

Le tribunal administratif de Paris a enjoint à la RATP de retirer des couloirs du métro les présentoirs diffusant les quotidiens gratuits Direct Matin et Direct Soir (groupe Bolloré) à la suite d'une requête déposée par le quotidien gratuit 20 Minutes, selon un jugement de la juridiction administrative.  

La RATP, à la suite d'un appel d'offres, avait autorisé le groupe Bolloré et lui seul à installer des présentoirs avec les journaux gratuits du groupe, dans 176 stations de métro et du RER, représentant 80% du trafic.  

Dans son jugement, que l'AFP s'est procuré, le tribunal demande qu'il soit mis un terme à "la convention d'occupation du domaine public" conclue le 30 novembre 2007 par la RATP avec la société Bolloré SA.  

Si la RATP ne peut obtenir de Bolloré d'accepter de mettre fin à la convention, la Régie devra "saisir le juge du contrat dans le délai d'un mois" pour dissoudre ladite convention, selon le texte de la décision prononcée le 5 novembre et révélée jeudi par Les Echos.  

La RATP a d'ores et déjà fait appel de cette décision de justice, apprend-on auprès de la Régie.  

"La RATP est très étonnée de la teneur de ce jugement", a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'entreprise. "La RATP est très attachée à la valorisation de ses espaces qui lui permettent de bénéficier de revenus annexes", a-t-il ajouté. Ces revenus sont destinés à moderniser son réseaux. Ils représentent, publicité comprise quelque 100 millions d'euros par an, soit l'équivalent de l'achat de 22 rames de métro ou 500 autobus, a fait valoir ce porte-parole.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de RIZBO
26/novembre/2010 - 16h32

A l'achat c'est 200 000 euros un autobus ??? Problème de chiffres...

Portrait de Xylophene
26/novembre/2010 - 14h00

Si la justice ne défend plus la diversité de la presse.......
Ce n'est pas aux annonceurs ou aux grands groupes de s'octroyer des monopoles, autrement c'est 1984 de Wells !!!
Honte à la justice et aussi à la RATP qui est une régie publique et qui ne doit donc pas réagir en terme économique mais en terme de libertés.

Portrait de elys2000
26/novembre/2010 - 11h34

vous savez pourquoi ça s'appelle "Direct"? parce que ça va Direct à la poubelle:mrgreen:

Portrait de Seven45
26/novembre/2010 - 10h44

c'est "20 minutes" qui veut faire sa loi e décider où ses concurrents doivent ou pas être distribués ?!:shock: ...pourquoi ne pas demander la suppression des magasins et tout ce qui apporte des revenus à la RATP ?:roll:

Les plus vus