12/10/2010 09:52

Chili: Les mineurs demandent de l'intimité à la presse

Les 33 mineurs qui sont sur le point d'être secourus du fond d'une mine du Chili ont remercié lundi la presse pour sa couverture, mais ont demandé "un peu de patience" et "quelques jours" d'intimité familiale avant d'être disponibles pour répondre aux questions.  

"Ils ont fait savoir que pendant quelques jours, ils souhaitent être d'abord réunis avec leurs familles", a déclaré à la presse Alejandro Pino, un journaliste chargé de l'entraînement des mineurs aux techniques d'interview, et en communication quotidienne avec eux.  

"Ensuite, ils seront disponibles pour répondre pour répondre aux questions du journalisme national et international", a ajouté Pino, membre d'une agence de sécurité au travail, qui a été activement associé au suivi des mineurs de San Jose (nord).  

Le "professeur" de communication des mineurs n'a pas précisé le délai, ou les modalités suivant lesquels les 33 mineurs seraient ensuite disponibles pour la presse.

Ailleurs sur le web

Rafraichir

Vos réactions

Portrait de Papyboom
12/octobre/2010 - 14h25

Vu l'argent que l'on va leur proposer pour avoir l'exclusivité de leurs propos, le moment d'intimité familial risque d'être court !
Enfin bon, je me trompe peut-être mais après (trou !?) tout c'est humain et eux au mois auront de vrais choses à raconter...

Portrait de yatoun4949
12/octobre/2010 - 14h03

et ils ont bien raison quand on regarde la télé on dirait une bande de charognard il faudrait qu'ils soit mis derrière un cordon de sécurité:x