09/10/2010 10:23

Scandale: On lui annonce la mort de sa fille en direct

Les Italiens s'interrogeaient vendredi sur le poids démesuré de la télévision dans leur société, après l'annonce à une femme, en direct lors d'une émission, que sa fille, disparue depuis plus d'un mois, avait été tuée puis violée par son oncle.  

C'est moins l'horreur du crime qui a choqué que la révélation du sort de Sarah Scazzi, 15 ans, au beau milieu d'une émission de téléréalité de la chaîne publique Rai Tre, "Chi l'ha visto" (En France, "Perdu de vue"), devant 3 millions de téléspectateurs.  

Les images de cette maman le visage pétrifié par la stupeur diffusées ont suscité la colère des internautes, beaucoup exprimant leur "profonde honte" tandis que d'autres fustigeaient "l'apathie morale" d'une "société exhibitionniste".  

"Ce qui s'est produit est l'ultime frontière d'une culture qui a donné aux médias le droit et le devoir de tout vérifier, d'entrer partout, de suivre nos existences jusqu'au moment où elles s'achèvent", a déploré Il Giornale.  

Ce quotidien est propriété de Silvio Berlusconi, le magnat qui dirige le gouvernement italien et possède trois chaînes privées peuplées de jeunes femmes dénudées, souvent accusé d'avoir abaissé, à partir des années 90, la qualité du service public.  

Pour l'éditorialiste du Corriere della Sera Aldo Grasso, "dans notre environnement médiatique, la dernière barrière qui séparait la téléréalité de la vraie réalité est tombée".   La mère est restée pratiquement sans voix pendant 11 minutes tandis que la présentatrice lisait à haute voix les dépêches d'agence sur les aveux retentissants de l'oncle Michele au terme de 12 heures d'interrogatoire.  

La journaliste Federica Sciarelli s'est défendue dans des interviews en soulignant avoir proposé d'interrompre le programme et disant avoir été "soulagée" quand son avocat l'a entraînée hors caméras. Mais des commentateurs l'ont accusée d'avoir voulu faire un scoop avec la réaction à chaud de Concetta.  

L'audience de l'émission a bondi de 40% à 5 millions de téléspectateurs juste après les révélations qui ont mis fin à 42 jours de rebondissements suivis pas à pas par les envoyés spéciaux des télévisions dans une zone agricole et pauvre des Pouilles (sud).

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de tictac69
10/octobre/2010 - 21h04

C'est juste abject de faire ça à la télévision ! Je plains la mère! :|

Portrait de jujuras
10/octobre/2010 - 12h04

Miss Golightly, à mon avis c'était ironique.......

;)

Portrait de alexhand
10/octobre/2010 - 09h28

voilà le pauvre état de notre petit monde...

Portrait de mimicassbrik
10/octobre/2010 - 08h01

j'ai honte ,,,, j'ai vraiment honte de ce que l'on devient

Portrait de Ludivine1983
9/octobre/2010 - 22h23

Elle est pétrifiée la pauvre. Elle ne peut même pas réagir!
C'est ignoble!

Portrait de juju2806
9/octobre/2010 - 19h25

ce n'est pas un programme de télé réalité comme on l'entend ici. Cette dame à tout essayé pour retrouver sa fille, tous les médias ne parlait que de cette disparition depuis le 26 aout dernier. Et elle a décidé d'aller dans cette emission. La façon dont elle a appris la mort de sa fille est terrible

La télé italienne malheureusement ne vaut pas grand chose mise à part quelques programmes mais là ils ont fait fort!!!:evil:

Portrait de pipauteur
9/octobre/2010 - 18h32

de plus je remarque que le blog de morandini met en une : deux histoires futiles de secret story et une histoire de lagaff. plutôt que de mettre ce scandale. il faut croire que morandini a ses priorité. messieurs les censeur au revoir.

Portrait de pipauteur
9/octobre/2010 - 18h26

on fustige la RAI ce qui est tout à fait normal. mais l'animatrice n'est-elle pas tout aussi répugante, ammorale et arriviste ? cette femme avait le choix de stopper l'émission, de dire: je n'adhère pas à ça. je lui souhaite de vivre une pareille situation et pire.

Portrait de Treshka
9/octobre/2010 - 16h50

Mais ce n'est pas vraiment un programme de téléréalité au sens où on l'entend en france. Il s'agit d'une émission du style perdu de vue qui était diffusée il y a 20 ans en france.

Portrait de halfalaize
9/octobre/2010 - 13h27

ouai, je pense que la ligne est dépassé pour tout ceux qui ont cliqué pour voir la vidéo. Le voyeurisme.....un beau fond de commerce.

Portrait de gringoire
9/octobre/2010 - 13h10

Et elle repart (malgré tout) avec un cadeau ... Émission ignoble !

Portrait de Vyse
9/octobre/2010 - 13h01

aie aie aie, la ligne a été dépasser pour de bon, bienvenus dans la génération facebook et télé réalité ou la décence n'existe plus.

Portrait de Treshka
9/octobre/2010 - 12h49

Petite curiosité de ma part ? Avez-vous déjà vécu la mort d'un proche ? Ou alors vous êtes une de ces personnes qui vendraient leur mère pour du fric. Une fois encore si c'est pour balancer de tels propos, vou feriez mieux de vous taire.

Portrait de Treshka
9/octobre/2010 - 12h38

Je crois qu'il faut apprendre à se décentrer de sa petite personne de temps autres. Si lire des affaires sordides sur les tueurs en séries et autres détails macabres vous fait jouir, c'est votre affaire. Mais en ce qui concernevotre commentaire précédent, si vous croyez, une seule seconde que l'argent que cette femme pourrait faire sur cette histoire / qu'elle n'a nullement vendu, d'ailleurs / pourrait compenser la mort de sa fille, vous êtes un / une imbécile ! ou alors vous aimer juste provoquer un peu la foule.

Portrait de moon
9/octobre/2010 - 12h21

mais dans quel monde vit-on ? plus personne ne se fixe de barrière morale, c'est lamentable...:shock: :evil: :(

Portrait de __TRISKEL__
9/octobre/2010 - 12h20

Avec la mise en ligne de ce lien vidéo, je trouve que ce blog devient de plus en plus nauséabond ...

Enfin c'est mon avis:|

Portrait de farmer69280
9/octobre/2010 - 12h06

Vous êtes vraiment obligés de mettre la vidéo????? d'autres sites ont eu plus de décence.......
Évoquer et parler de cette affaire scandaleuse est nécessaire, montrer les images est inutile

Portrait de Amid
9/octobre/2010 - 11h04

..
La journaliste Federica Sciarelli Non un giornalista, ma una persona senza morale e respet depouvue per gli altri, fuori dalla vista di tali rilasci. Amid

Les plus vus