10/10/2010 15:14

Campagne anti-publicité à Moscou place Pouchkine

Le comité du patrimoine de la mairie de Moscou a dénoncé vendredi la multiplication des panneaux et écrans publicitaires géants qui donnent aux sites historiques comme la place Pouchkine des airs de "Shanghai", lors d'une conférence de presse.  

La place Pouchkine, un des sites les plus connus en plein centre de Moscou "est un véritable Shanghai", a déclaré Alexandre Filiaïev, président adjoint du comité, au cours d'une conférence de presse.    


Près du Kremlin, dans une zone inscrite par l'Unesco à la liste du patrimoine mondial, un millier de panneaux publicitaires sont installés en violation de la loi, a-t-il poursuivi.   

Sur le boulevard circulaire, lieu de promenade traditionnel des Moscovites dans le centre-ville, "l'installation de seulement 2% des panneaux a reçu le feu vert du comité pour le patrimoine", a affirmé ce responsable.      

"Nous avons demandé au maire par intérim Vladimir Ressine de mettre fin aux infractions et de punir les coupables", a souligné M. Filiaïev.   

"Nous demandons aux Moscovites de photographier les rues où ils vivent pour aider la mairie à faire l'inventaire" des violations, a-t-il poursuivi.   

L'ex-maire de Moscou Iouri Loujkov, limogé fin septembre par le président Dmitri Medvedev après 18 ans à la tête de la ville, a été très critiqué pour la destruction sous son autorité de nombreux bâtiments historiques, victimes de la spéculation immobilière.  

Dans l'attente de la nomination d'un nouveau maire par le Kremlin, l'administration par intérim de la ville, dirigée par un ancien adjoint de M. Loujkov, a entrepris de se démarquer de l'ancien maire, remettant notamment en cause ses choix architecturaux.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus