05/10/2010 13:01

France Télé: "dégradation des conditions de travail" (SNJ)

Le syndicat SNJ de France Télévisions a déploré mardi une "dégradation extrême" des conditions de travail dans un grand nombre de secteurs du groupe audiovisuel public, à la suite d'une réorganisation "à marche forcée" de l'entreprise. 

"Depuis des mois, une réforme mal conçue et mal adaptée à nos sociétés entraîne des dysfonctionnements professionnels et personnels graves", affirme le syndicat dans un communiqué. 

Le SNJ fait référence au suicide d'une femme médecin du travail strasbourgeoise, employée de l'association Alsace santé au travail (AST 67). Elle intervenait pour le compte de son employeur à France 3 Alsace, Arte et à la caisse primaire d'assurance maladie (CPAM). 

La loi réformant l'audiovisuel public a transformé France Télévisions (France 2, France 3, France 4, France 5 et RFO), auparavant constitué d'une quarantaine de sociétés, en une entreprise commune. 

Depuis cette réforme, "les gens n'ont plus de repères, ils ne savent plus de qui ils dépendent et ce qu'ils doivent faire", a expliqué à l'AFP Carole Petit, secrétaire générale du SNJ France Télévisions. 

L'arrivée de Rémy Pflimlin, dirigeant de France Télévisions depuis fin août, "a suscité de l'espoir auprès des salariés, mais rien ne se passe", a-t-elle ajouté.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de madiran
5/octobre/2010 - 18h23

Les conditions déplorables ont commencé à Vilnius...Puis c'est de pire ne pire !

Les plus vus