29/07/2011 04:05

Il y a 25 ans disparaissait Simone Signoret

Casque d'Or et, longtemps après, Madame Rosa: Simone Signoret, disparue il y a 25 ans, fut l'une des plus grandes comédiennes françaises.

Née à Wiesbaden (Allemagne) le 25 mars 1921, Simone Signoret, de son vrai nom Simone Kaminker, débute sous l'Occupation dans de petits rôles, notamment dans "Les visiteurs du soir" de Marcel Carné (1940).

Elle obtient son premier grand succès avec "Dédée d'Anvers" (1947) d'Yves Allégret, qui devient son premier mari. Ils tournent "Manèges" (1949) qui l'impose comme comédienne. Puis, avec "Casque d Or" (1952) de Jacques Becker, elle trouve un des plus beaux rôles de sa carrière.

L'année précédente, elle a épousé un jeune chanteur révélé par Edith Piaf, Yves Montand. Ensemble, ils débutent sur scène dans la pièce d'Arthur Miller "Les sorcières de Salem", portée plus tard à l'écran.

Elle interprète ensuite "Thérèse Raquin" (1953) de Marcel Carné, "Les diaboliques" (1954) de Clouzot et "La mort en ce jardin" (1956) de Luis Bunuel. Le film "Les chemins de la haute ville" (1958) de Jack Clayton lui vaut un prix d'interprétation féminine à Cannes. Un an plus tard, elle obtient un Oscar a Hollywood.

La deuxième partie de sa carrière en fait un monstre sacré. "L'armée des ombres" de Jean-Pierre Melville (1969), "L'aveu" de Costa Gavras (1969), "Le chat", "La veuve Couderc" (1971) de Pierre Granier-Deferre, "La vie devant soi", où elle incarne l'inoubliable Madame Rosa qui lui vaut un César, de Moshé Mizrahi (1977), autant de films qui font d'elle la figure tutélaire du cinéma français.

Simone Signoret forma avec Yves Montand le couple mythique du cinéma des années 60 et 70, tant pour leurs choix artistiques que pour leurs prises de position politiques. Les deux acteurs ont longtemps été compagnons de route du Parti communiste. Puis, ils s'en éloignèrent peu à peu.

Durant les dernières années de sa vie, Simone Signoret se révéla également écrivain avec "La Nostalgie n'est plus ce qu'elle était", immense succès réédité ces jours-ci, et "Adieu Volodia".

Rappelons que Benjamin Castaldi a sorti le 15 septembre dernier un livre sur sa grand-mère Simone Signoret aux éditions Albin Michel.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de ctribe94
30/septembre/2010 - 14h56

Rendez-vous ce soir sur France 5 à 21h35 - Documentaire inédit : "Elle s'appelait Simone Signoret", réalisé par Christian Lamet et Nicolas Maupied, sur une idée originale d'Emmanuelle Guilcher.

Portrait de julia1975
30/septembre/2010 - 13h09

Et quand va t'on pouvoir trouver "la vie devant soi" en dvd? Simone Signoret y est sublime en madame Rosa.

Portrait de Evghenia
30/septembre/2010 - 12h57

+5

:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Portrait de pbds91
30/septembre/2010 - 12h51

Ce matin, dans c'est au programme, excellent portrait de Simone Signoret... Un Benjamin tout ému... Il ne manquait que Catherine Allégret

Les plus vus