14/09/2010 15:28

Le site de voyage Lastminute en correctionnelle


1
Le groupe de vente de voyages en ligne Lastminute a été renvoyé devant la justice pénale pour "publicité mensongère" après une plainte de deux familles en 2006 qui dénonçaient des prestations bien inférieures à celles promises, ont indiqué à l'AFP les deux parties. Selon l'ordonnance datée du 7 septembre et dont l'AFP a obtenu copie, Lastminute.com, qui avait été mis en examen le 16 septembre 2008 pour "publicité mensongère et tromperie sur la marchandise", est renvoyé devant un tribunal correctionnel pour "publicité mensongère". Lastminute "est bien renvoyé en correctionnelle mais nous n'avons pas la date de l'audience", a précisé une porte-parole de Lastminute.com, confirmant une information du journal Le Parisien. Le procès devrait avoir lieu "probablement début 2011", a indiqué pour sa part l'avocat des familles Me Olivier Baratelli.

A l'été 2004, deux familles achètent sur le site Lastminute.com un circuit de deux semaines en Turquie du 4 au 18 août. La première se passe très bien mais arrivés à Izmir, l'hôtel annoncé comme un trois étoiles est miteux: des fils électriques à nu pendaient dans les chambres, climatisation en panne, des chambres inondées à cause des douches et confiture périmée au petit déjeuner, selon la plainte de l'un des clients. "L'histoire, c'est celle de gens qui souscrivent pour un séjour tout compris dans un hôtel trois étoiles en Turquie. Et en fait, ils arrivent dans un cloaque qui ne correspond en rien aux prestations promises", raconte Me Baratelli. Ils sont relogés à partir de la deuxième nuit après "avoir fait un scandale (...) On est en pleine publicité mensongère. On vous promet monts et merveilles et on vous emmène dans un hôtel qui ne ressemble en rien aux photos du site internet", poursuit l'avocat.

Face à la colère des vacanciers à leur retour, le site leur propose 120 euros de dédommagement "pour une nuit", affirme Lastminute. Les clients refusent et demandent le remboursement du montant total du voyage de 540 euros par personne. Ne parvenant pas à trouver un terrain d'entente avec le site, les clients finissent par porter plainte fin 2006, photos à l'appui. Le juge chargé du dossier a estimé que les prestations fournies ne correspondaient pas aux promesses du site.

"Si les éléments constitutifs de l'escroquerie ne sont pas établis, en revanche les fait reprochés à Lastminute.com pour publicité mensongère le sont", indique l'ordonnance. Selon ce texte, "les prestations fournies ne correspondaient pas au descriptif annoncé d'un séjour en hébergement trois étoiles. Or, il appartenait à Lastminute.com de vérifier que l'hôtel proposé était bien classifié en catégorie trois étoiles". "C'est un produit qu'on ne vend plus depuis que c'est arrivé", a précisé pour sa part Lastminute.com.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Portrait de Anthonylastminute
Vote: 
3.75

Bonjour à tous. Je m'appelle Anthony et travaille pour lastminute.com. Suite aux différents articles relatifs à une plainte de deux familles à propos d’un voyage en Turquie en 2004, il paraît important de rappeler les faits et les actions entreprises par lastminute.com pour donner satisfaction à ses clients.

A l'été 2004, ces deux familles achètent sur le site lastminute.com un combiné circuit + séjour en Turquie de deux semaines. La première semaine se passe très bien, comme cela a été rappelé dans les différents articles sur le sujet. Toutefois, arrivés sur le lieu de leur séjour, l'hôtel annoncé ne correspond pas aux prestations attendues d’un 3* normes locales. Les deux familles sont relogées dans un nouvel hôtel dès le lendemain. Pour les dédommager de cette nuit inconfortable, lastminute.com leur propose à chacune une indemnité de 130€ (montant calculé forfaitairement sur la base du prix total de la prestation, 603€ TTC par personne pour 7 jours de circuit et visites en pension complète, combinés à 7 jours de séjour à IZMIR en ½ pension dans un hôtel 3*). Les deux familles concernées n’ont pas donné suite à cette proposition et ont préféré la voie judiciaire. C’est dans ce cadre que lastminute.com devra plaider prochainement sa bonne foi devant le tribunal correctionnel, le juge instruisant la plainte ayant estimé que « il appartenait à Lastminute.com de vérifier que l'hôtel proposé était bien classifié en catégorie trois étoiles ».

Dans ces circonstances, lastminute.com s’est efforcé de répondre rapidement au problème rencontré par ses clients et a immédiatement retiré le séjour concerné de son catalogue. Par ailleurs, lastminute.com a également alerté son partenaire tour operator du problème de classification de cet hôtel.

Vous pouvez trouver le détail de notre communiqué sur le sujet à cette adresse : http://pitch.pe/87302


Portrait de rafanadal
Vote: 
0

3 étoiles en Turquie, c'est effectivement un cloaque ..
faut se renseignement avant ...:roll:
Perso, je suis allé à Las Vegas avec Last minute ( au Luxor ), ben c'est marrant, c'était pas un cloaque et tout s'est très bien passé , lol , sauf le poker :-(


Portrait de Nouch30
Vote: 
2.81818

540€ pour 2 semaines en Août.... ils s'attendaient à quoi les gens?

Demander le remboursement total alors que la première semaine s'est bien passée, on se moque de qui?

Et y a un juge qui accepte d'instruire cette plainte...

Qu'ils ne se plaignent pas alors d'être surbooké en envoyant de tels message à la population!


Top 15 des membres du jour

1
Kaelya75 - (67 commentaires)

2
Jarod26 - (64 commentaires)

3
Caramella - (59 commentaires)

4
Milie01 - (54 commentaires)

5
dolphins - (42 commentaires)

6
Soso87 - (41 commentaires)

7
pistouille - (36 commentaires)

8
PseudoIlluZion - (34 commentaires)

9
thierry_70 - (29 commentaires)

10
Patrick83 - (27 commentaires)

11
Celya30 - (24 commentaires)

12
Eclipse - (21 commentaires)

13
DarkAngel - (19 commentaires)

14
Steph38 - (19 commentaires)

15
PtiGlaçon - (18 commentaires)


Haut de la page