13/09/2010 14:04

Les télévisions privées retrouvent des couleurs en Europe

Les groupes de télévision privés ont retrouvé leur niveau d'affaires d'avant la récession, selon les chiffres communiqués lundi par l'Observatoire européen de l'audiovisuel à Strasbourg.  

L'examen des comptes consolidés du premier semestre publiés par les douze principaux groupes de télévision privée en Europe indique "une très nette reprise des activités", avec un taux de croissance de quelque 10%.   Leur chiffre d'affaire cumulé a atteint 17,6 milliards d'euros contre 16,1 au premier semestre 2009.  

Les groupes essentiellement financés par la publicité et qui avaient été les plus touchés par la récession en 2008 et 2009, connaissent la plus forte reprise, selon l'étude réalisée pour la Commission européenne.  

En monnaie courante, les meilleures croissances ont été enregistrées par le groupe polonais TVN (+18,9%), le groupe Mediaset, présent en Italie en Espagne (+16,7%), le groupe français TF1 (+13,7%) et le groupe britannique ITV (+8,6%).  

Les groupes de télévision à péage, qui avaient mieux résisté à la crise, présentent des résultats semestriels plus mitigés.  

Le groupe britannique BSkyB a réalisé une croissance de 10,2% au premier semestre, loin devant les autres groupes.  

Au sein du français Vivendi, le Groupe Canal+ a vu son chiffre d'affaire augmenter de 3,1% sur les six premiers mois. "Il s'agit d'une croissance modeste par rapport à la croissance de l'ensemble du groupe (+6,1%)", commente l'étude.  

En Allemagne, le chiffre d'affaires de Sky Deutschland n'a augmenté que de 1,6% alors que le groupe cherche à passer des accords avec les câblo-opérateurs.   En Italie, le groupe Sky Italia (qui ne publie pas le détail de ses résultats trimestriels) annonce un chiffre d'affaires stable pour son année fiscale au 30 juin 2010.  

Le groupe espagnol Prisa est le seul à ne pas bénéficier de cette reprise avec une baisse de 12,8%.  

L'Observatoire européen de l'audiovisuel, composé de 36 Etats membres et de la Communauté européenne, exerce son activité dans le cadre juridique du Conseil de l'Europe.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus