09/09/2010 20:22

The Economist met un "tout petit" Sarkozy en Une !

Le président français Nicolas Sarkozy n'est plus que "la version diminuée" de ce qu'il était, affirme le magazine The Economist avec en Une un photomontage montrant un président lilliputien dans un immense bicorne napoléonien, marchant aux côtés d'une immense Carla Bruni.

"Quand Nicolas Sarkozy est apparu pour la première fois dans la conscience politique française, il ne ressemblait à aucun autre dirigeant récent ayant existé dans le pays", écrit la revue britannique dans un long éditorial.

"Il osait dire aux Français ce qu'ils ne voulaient pas entendre: qu'ils devaient travailler plus, prendre plus de risques, promouvoir les minorités ethniques, être plus gentils avec les Américains... Quelle version diminuée de ce politicien occupe dorénavant la présidence. Après un peu moins de trois ans au pouvoir, M. Sarkozy n'est plus que l'ombre du réformateur qu'il était sur le plan économique et une caricature du dirigeant coriace qu'il était sur les questions sociales", ajoute l'Economist.

"The Incredible Shrinking President" ("L'incroyable président qui rétrécit"), titre en couverture le magazine, en référence au film "L'Homme qui rétrécit" ("The Incredible Shrinking Man"). L'oeuvre est un classique américain de science fiction, sorti en 1957, racontant l'histoire d'un homme qui, entré en contact avec un pesticide, perd en taille pour devenir infiniment petit.

"Même son propre camp s'est mis à douter, se demandant s'il a encore ce qu'il faut pour les emmener à une nouvelle victoire en 2012", estime l'Economist

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Gaetan283
11/septembre/2010 - 02h54

+1 ;)

Portrait de milsani
10/septembre/2010 - 15h27

Il faut arrêter le délire de vous prendre pour les grand défenseurs de la langue française.
Même pivot doit faire des fautes.
Voilà ce qui arrive quand on est dénué de toutes réflexions et d'ouverture d'esprit on s'accroche sur ce qu'il y a de plus basique.

Portrait de kuzco
10/septembre/2010 - 15h25

Par contre beaucoup sur les 35 heures :oops:

Portrait de yatoun4949
10/septembre/2010 - 15h25

génial tout petit petit c'est vraiment se qu'il représente un p'tit rien du tout et beaucoup de pays pensent la même chose ou là là la honte

Portrait de milsani
10/septembre/2010 - 15h14

Enfin quelqu'un d'intelligent.
Les petits correcteurs en herbe son en général incapables de lâcher un commentaire digne d'intérêt.

Portrait de MBuma
10/septembre/2010 - 10h37

Il n''y a pas de fumée sans feu... Sarkozy a réussi à faire de notre pays la risée de l'Europe voire du monde....

Portrait de Plume78
10/septembre/2010 - 09h18

Les britanniques feraient mieux de balayer devant leur porte avant de critiquer la politique de notre pays, je viens justement de revoir le film " Les Virtuoses", qui racontent bien la misère dans certaines régions de ce pays.

Portrait de Gaetan283
10/septembre/2010 - 00h14

C'est pas un journal conservateur ni nationaliste, donc plus à gauche que l'UMP, c'est plus de l'Alternative Libérale qu'il se rapproche ce journal. :)

Portrait de Mylene Monvil
9/septembre/2010 - 23h35

Que les britaniques du The Economist s'occupent d'analyser leur économie moyenâgeuse !

même si dans l'article il y a des critiques valables, il faut juste comprendre qu'en gros, le journal reproche au president d'être trop français à leur gout :) hé hé ces néo-conservateur me feront toujours rire :mrgreen:

Portrait de Gégé94
9/septembre/2010 - 23h12

RANG PAYS PIB EN MILLIONS DE DOLLARS US
1 Etats-Unis 14.441.600 (2008)
2 Japon 4.844.000 (2008)
3 Chine 4.222.000 (2008)
4 Allemagne 3.818.000 (2008)
5 France 2.865.000 (2008)
6 Royaume-Uni 2.787.000 (2008)
(Sources FMI)

Portrait de farah1
9/septembre/2010 - 22h32

J'aime vraiment cette couverture.................Voila comment le monde

nous voit........................2007- 2012..................La France à bien

perdu de son prestige dans le monde...........HONTEUX, ce gouvernement

et son président

Farah

Portrait de Koric
9/septembre/2010 - 21h43

Les américains l'ont trouvé influent car quand il à envoyé nos troupes armées se faire tuer en Afghanistan, ils se sont dit qu'il avait réussi à renverser la vapeur dans un pays à tendance anti-américaine. Le refus de Jacques Chirac avait été la décision la plus courageuse de sa carrière politique mais avait été prise là-bas comme une trahison et un symbole d'inimitié. La décision inverse de notre président actuel est simplement destinée à faire vendre des hélicoptères, ce qui à loupé d'ailleurs.

Portrait de nina24
9/septembre/2010 - 21h20

Un petit peu avec sa taille quand même mais il le cherche: talonnettes, podium...Il donne le bâton pour se faire battre !

Portrait de doczaius64
9/septembre/2010 - 21h09

ceci étant, the incredible shrinking president, ça veu aussi dire le président incoyablement craintif....

je suis curieux d'en savoir plus sur la teneur de l'article

Portrait de Koric
9/septembre/2010 - 20h58

Au moins, il ne pourra virer personne cette fois ci. Mais toutefois, le quotidien se trompe. Genre au début, Sarko était un grand président précurseur qui ouvrait les yeux des crétins de français sur les questions de diversités où d'ouverture aux américains. Car la décision de Jacques Chirac de ne pas envoyer de troupes en Irak avait été perçu comme un anti-americanisme primaire. Ce qui est totalement faux et même idiot.

Les plus vus