03/09/2010 15:29

France Télé gardera sa régie si la publicité est maintenue

La régie publicitaire de France Télévisions ne sera pas privatisée si la suppression de la publicité en journée, prévue fin 2011 par la loi, était finalement reportée comme l'affirment certains médias, a déclaré vendredi le nouveau patron du groupe public, Rémy Pflimlin.  

"Si on décidait de surseoir, pour des raisons liées notamment aux finances publiques", à la suppression de la publicité avant 20h00, "alors la question de la privatisation de la régie ne se pose plus", a dit M. Pflimlin lors de sa conférence de presse de rentrée.  

Selon les quotidiens économiques Les Echos et La Tribune, le gouvernement s'orienterait vers un report d'un ou deux ans de la suppression de la publicité diurne, initialement prévue pour fin 2011.  

L'ex-patron de France Télévisions, Patrick de Carolis, avait suspendu en avril les négociations exclusives engagées avec le consortium Publicis/Lov Group (du producteur Stéphane Courbit) pour lui vendre sa régie publicitaire, invoquant "l'incertitude substantielle entourant le maintien ou non de la publicité avant 20H00".  

Selon son successeur, "il n'y a pas un média avec un chiffre d'affaires publicitaire de l'ordre de 300 millions d'euros qui ne contrôle pas sa régie".  

"C'est une entreprise performante et dynamique à laquelle nous devons donner des réponses rapidement. Il en va de l'avenir de la société et c'est important pour l'ensemble des personnels", a souligné M. Pflimlin.   Interrogé sur un éventuel moratoire du gouvernement, il a répondu qu'il était "indispensable que les financements de la télé publique soient assurées".  

"Si nous pouvons obtenir ce financement par les voies et moyens décrits par la loi, tout va bien. Si ce n'est pas possible, il faut effectivement qu'on puisse faire différemment et notamment avec la publicité", a-t-il dit, précisant qu'il n'avait "pas demandé" de moratoire.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus