01/09/2010 17:56

La Rochelle: Le portrait des journalistes otages déployé

Le conseil général de Charente-Maritime a déployé mercredi une large bâche sur sa façade à La Rochelle avec les portraits des deux journalistes de France 3, Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, otages en Afghanistan et de l'Iranienne Sakineh Mohammadi-Ashtiani.  


"Le département de la Charente-Maritime, à l'instar de nombreuses autres collectivités, participe à la mobilisation nationale et internationale pour la libération de Stéphane Taponier et Hervé Ghesquière et pour sauver Sakineh Mohammadi-Ashtiani d'un sort atroce", dit l'assemblée départementale dans un communiqué.  

Les deux journalistes travaillant pour le magazine "Pièces à conviction", ainsi que leurs trois accompagnateurs afghans, ont été enlevés le 29 décembre 2009 alors qu'ils étaient en reportage dans la vallée de la Kapisa.  

Sakineh Mohammadi-Ashtiani, 43 ans, a été condamnée à mort par lapidation dans une affaire mêlant, selon la justice, des adultères et le meurtre de son mari.  

Téhéran a annoncé début juillet la "suspension" de la sentence de lapidation et la révision du cas de Sakineh Mohammadi-Ashtiani, dont la situation a provoqué une intense émotion dans les pays occidentaux.  

Aucune décision finale n'a été prise sur la lapidation de Sakineh Mohammadi-Ashtiani pour adultère et meurtre, a réaffirmé samedi le ministère iranien des Affaires étrangères.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus