12/08/2010 15:37

Vidéo polémique: L'attitude du militaire français condamnée

Les ministère des Affaires étrangères et de la Défense ont condamné fermement aujourd'hui l'attitude d'un coopérant militaire français au Togo qui a violemment apostrophé un photographe de presse à l'issue d'une manifestation mardi à Lomé, envisageant la possibilité de sanctions.

Une vidéo mise en ligne le lendemain sur YouTube et déjà visionnée jeudi matin par 140.000 internautes montre l'officier français qui tutoie ostensiblement le journaliste, exigeant qu'il détruise des clichés sur lesquels il figure.

"Ce n'est pas un vocabulaire et une attitude compatibles avec ce que l'on attend de notre personnel et des cadres de la Défense en particulier", a réagi le porte-parole du ministère, Laurent Teisseire, interrogé par l'AFP.

"Ca ne correspond ni de près ni de loin à ce que sont nos valeurs et à notre conception de notre relation aux médias et de la liberté de la presse", a-t-il poursuivi.

Le ministère des Affaires étrangères "condamne fermement les propos tenus par le lieutenant-colonel Romuald Letondot", a déclaré pour sa part la porte-parole adjointe du Quai d'Orsay, Christine Fages.

Selon M. Teisseire et Mme Fages, l'officier français a vu depuis le journaliste à l'ambassade de France en présence du chargé d'affaires et lui a présenté ses excuses "qui ont été acceptées".

Précisant que le mandat de l'officier au Togo s'achevait dans quelques semaines, le porte-parole de la Défense a indiqué qu'il n'avait "pas forcément vocation à être rappelé", la décision relevant du Quai d'Orsay qui n'a pas fait mention de sanctions.

Sur les images de YouTube, le militaire s'emporte et lance: "Je m'en fous que tu sois de la presse, tu enlèves ta photo s'il te plaît, sinon c'est moi qui le prend (l'appareil photo)".

"Tu veux qu'on mette un coup sur l'appareil ou quoi?", poursuit l'officier supérieur alors que le journaliste est légèrement malmené par deux gendarmes togolais en treillis dont l'un arbore une matraque.

"Tu sais qui je suis? Je suis le conseiller du chef d'état-major de l'armée de terre", ajoute-t-il, avant de menacer de faire appel au Régiment des commandos de la garde présidentielle "pour foutre un peu d'ordre là-dedans".

Pointant la caméra qui le filme, le militaire lance à l'attention du cameraman: "toi, tu enlèves ça aussi".

"Monsieur le colonel, c'est tout comme si je vous demande de me donner ton arme, je fais mon travail", réplique le photographe. Une voix, sans doute celle du militaire, ajoute à l'adresse d'un gendarme togolais: "tu le mets en taule".

M. Teisseire a précisé que l'incident s'était produit à l'issue d'une manifestation dans les rues de Lomé, le véhicule du militaire français étant "incidemment arrêté" par la fin du cortège.


Regardez la vidéo que jeanmarcmorandini.com vous présentait dès ce matin:


Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bilbarpop
13/août/2010 - 12h19

Yes Yes o oui o oui lol c bien c'est c k je voulais c con là l'a traité comme un chien franchement jesper k justice sera vraiment faite meme au niveau de la france un journaliste a droit de garder son outil de travail comme un militaire a droit de garder son arme.

Portrait de Bibibelle
13/août/2010 - 11h41

Dernière minute... Alors que le militaire déclare qu'il est désormais "copain" avec le journaliste à qui il a présenté ses excuses, ce dernier annonce qu'il va porter plainte :
Rebondissements dans l’affaire Didier LEDOUX / l’Officier français : Le journaliste décide de porter plainte...

« Je croyais que les excuses que m’a présentées Monsieur Letondot à l’Ambassade de France au Togo étaient sincères et sont celles d’un homme qui reconnaît avoir fauté avec un peu de recul. Mais je suis au regret de constater que ce n’était que pure hypocrisie. J’ai été choqué à la lecture de l’interview accordée par l’Officier à LEXPRESS.fr que lui, mon bourreau se pose aujourd’hui en victime et dit avoir été piégé. Par qui ? Par moi qu’il a menacé… ?

Cette affaire ne va pas s’arrêter là ; je remets en cause ses excuses et décide de porter plainte contre M. Letondot », a réagi Didier Ledoux à la lecture de l’interview du Colonel Letondot à LEXPRESS.fr.

Portrait de Bilbarpop
13/août/2010 - 10h35

titicaca29 a écrit :
" Avant de crié a la liberte de la presse, il faut remettre les chose en place. Nos militaire là bas ne sont pas aimé et même en danger, voir leur phtos dans la presse c'est être sur d'être en danger de mort dès le lendemain. Le faite que ce militaire soit un peu sur les nerf resulte peut être aussi sur le fait qu'il a dut négocier pendant très longtemps et que par la magie de la technique, a été réduit à cet extrait. Comment réagiriez vous si votre vie était en danger et que voir votre visage dans la presse, était la mort assurer?? Posez vous la question, et ensuite méditez cette phrase: la Liberté des uns s'arretes là où commence celles des autres. "

tu confond l'afrique à l'irak ou à l'afganistan ou koi c pas possible renseigne toi avant de poster comme ca. il voulai proteger des photos il se retrouve avec une video sur youtube le connar. pire

Portrait de PYB
13/août/2010 - 09h08

Oui c'est terrible, atroce !

:evil:

Portrait de sailormoon
13/août/2010 - 00h59

les soldats peut être... et encore!! mais un colonel en danger de mort!! pffff :roll: tu ne dois pas bien connaitre l'armée pour dire ça!!!

il sort d'une réunion dit-il, le photographe couvre l'évènement... il en a tout a fait le droit... et c'est son job!
que ce colon fasse le sien au lieu de blablater pour rien!!! faire péter son grade, à part ça il fait quoi?!?!:roll:

Portrait de Bibibelle
12/août/2010 - 23h38

tutoiement contre vouvoiement... ça pue la Françafrique.
En plus le militaire n'est même pas sanctionné (il rentrera tranquillement en France dans 2 semaines, date de fin de sa mission).
Ses excuses sont bidons, il chie sur les Togolais...

Portrait de Bilbarpop
12/août/2010 - 22h42

Moi je n'aurais pas accepté des excuses d'un connard qui me cause comme ca! en 2010 et de la part d'un blanc on voit ca!!! je pouvais comprendre si c t un officier togolais franchement kel intollerance!!!! andouille d'officier

Portrait de cambales
12/août/2010 - 21h17

Camarade; la colonisation est terminée, nous ne sommes plus en 1950.
Ce sont eux les patrons, pas nous. Même l'intimidation ne les effraient pas
Il faut se rendre à l'évidence. Nous ne commandons plus chez les autres.
Que le président de cet état fasse comme Sarkzy, sans

Portrait de gogo_dancer
12/août/2010 - 19h17

Qu'est ce qu'il a cet homme? C'est pas une photo volée dans son intimité.
Ca ne relève pas du privé.

Portrait de jotta
12/août/2010 - 17h51

Bien dit robertgreen! ça me fait marrer après ces fameux slogan "la France au Français" alors que l'afrique est au Français depuis des lustres...

Portrait de robertgreen
12/août/2010 - 17h42

ben y'a le darfour,le congo ou les militaires pourraient profiter de la formidable et justicière armée francaise ,mais comme par hasard là ca tire et y'a pas de fric à se faire donc y'a personne
ça fait 50 ans que sous ton prexte bidon les francais ne lachent pas la l'afrique et c'est quand meme le bordel
arretez de vous prendre pour les justiciers du monde et demandez aux populations leur avis avant d'aller squatter chez eux

Portrait de jotta
12/août/2010 - 17h42

Voir ça encore aujourd'hui me répugne je trouve vraiment bien que cette vidéo sorte, il se croit supérieur en Afrique, profite de son pouvoir, en France ça ne se passerai jamais comme ça!!
Mes respect au journaliste qui ne se démonte pas!

Portrait de patson
12/août/2010 - 17h39

attitude détestable du militaire, mais bon il a présenté ses excuses et le journaliste les a acceptés..

Portrait de robertgreen
12/août/2010 - 17h36

lol non c'est un coopérant ,un conseiller militaire qui est tranquille au togo
s'il veut se battre il n'a qu'a aller en afganistan

Portrait de jotta
12/août/2010 - 17h32

connard de colon

Portrait de titicaca29
12/août/2010 - 17h29

Sauf que tu compares, un pays stable comme la france avec un pays instable, et dont la sécurité du peuple togolais dépends uniquement de nos armés. Parce que avant notre arrivé là bas, les pauvres se faisaient dépouillé et les femmes violés par des êtres vivants qui ne mérite pas de vivre. Les seuls qui n'aiment pas les francais, et qui ont monté le peuple contre nous, c'est ceux qui profitaient de l'instabilité de ce pays. Quand il existe la censure et les pressions, l'infos n'est pas objectifs. Avant de dire des choses, il faudrait étudier les conditions dans lesquels ces images ont été tourner. Si jmm.com a abandonné l'info média, qu'il le dise, mais qu'ils completent l'infos jusqu'au bout, s'a éviteras de salir l'image de ceux qui sacrifient leurs vies pour des gens qui ne leurs sont pas reconnaissants.

Portrait de LaMissdu75
12/août/2010 - 16h54

encore un qui se croit à l'époque coloniale :roll:

Portrait de cochonrose
12/août/2010 - 16h52

:lol: une video sur un militaire qui demande a un photographe d'enlever une des photos qu'il a prise et ca fait le tour du monde :lol: :lol:

Portrait de SamDaPiRatE
12/août/2010 - 16h20

ohhhh c'est le grand retour de la franceafrique....

il fait un foin pas possible pour 1 photo, resultat il se retrouve en viédo partout sur le net...
mouahahahah bien fait :mrgreen:

Portrait de titicaca29
12/août/2010 - 16h14

Avant de crié a la liberte de la presse, il faut remettre les chose en place. Nos militaire là bas ne sont pas aimé et même en danger, voir leur phtos dans la presse c'est être sur d'être en danger de mort dès le lendemain. Le faite que ce militaire soit un peu sur les nerf resulte peut être aussi sur le fait qu'il a dut négocier pendant très longtemps et que par la magie de la technique, a été réduit à cet extrait. Comment réagiriez vous si votre vie était en danger et que voir votre visage dans la presse, était la mort assurer?? Posez vous la question, et ensuite méditez cette phrase: la Liberté des uns s'arretes là où commence celles des autres.

Portrait de robertgreen
12/août/2010 - 16h01

tutoiement
"tu sais qui je suis?"
"on le met en taule "

j'imagine la scène beaucoups plus trash sans la caméra

Portrait de robertgreen
12/août/2010 - 15h59

au temps béni des colonies ou on pouvait faire et dire tout ce qu'on voulait et ou les indigènes répondaient par "oui d'accord missié":mrgreen: (ironie)

Les plus vus