01/08/2010 11:18

Deux journalistes libérés au Mexique

Deux journalistes, enlevés récemment avec quatre autres par la mafia dans le nord du Mexique, ont été libérés hier, a indiqué la chaîne de télévision Milenio. Les deux journalistes libérés sont Jaime Canales, qui travaille pour la télévision du groupe Milenio et Alejandro Hernandez, cameraman pour la chaîne de télévision du groupe multimédia Televisa.

Les deux hommes avaient été enlevé lundi avec deux autres confrères, Hector Gordoa, reporter pour Televisa à Mexico et Oscar Solis du journal El Vespertino. Hector Gordoa a été libéré jeudi tandis qu'Oscar Solis est toujours détenu. Les quatre journalistes avaient été enlevés par un commando armé après avoir couvert une manifestation devant la prison de Gomez Palacio, dans le nord du Mexique.

La directrice de cette prison avait été arrêtée, accusée d'avoir autorisé un groupe de détenus à sortir la nuit pour jouer les tueurs à gages avec les armes de leurs gardiens. Le Parquet avait affirmé que ces détenus étaient membres d'un cartel, dont il n'avait pas révélé le nom.

Les journalistes victimes de la guerre des cartels

Après les quatre enlèvements, les ravisseurs avaient exigé la diffusion d'une vidéo dénonçant des liens supposés entre les autorités et l'organisation criminelle Los Zetas, l'un des principaux cartels mexicains de la drogue. Milenio avait accepté de diffuser la vidéo. Une guerre des gangs entre Los Zetas et le cartel de la drogue de Sinaloa, un autre grand groupe mafieux, a provoqué une vague de violence dans le nord du Mexique, en particulier dans les Etats de Durango et Coahuila.

La guerre entre cartels de la drogue et leurs affrontements avec les forces de sécurité ont fait près de 25.000 morts depuis 2006 au Mexique. Les journalistes sont de plus en plus souvent victimes de cette violence et neuf d'entre eux ont été assassinés depuis le début de l'année.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus