01/08/2010 15:46

Un parc Universal Studios bientôt en Inde ?


1
Le groupe indien de télécommunications et médias Reliance ADAG et l'américain Universal Studios ont entamé des discussions pour construire en Inde un parc à thème de quelque 1,5 milliard de dollars, a-t-on appris samedi auprès d'une source proche des négociations.

Le parc pourrait être géré par le groupe du milliardaire indien Anil Ambani, via la société Reliance Big Entertainment. Il proposerait un mélange d'attractions inspirées à la fois d'Hollywood et de Bollywood, la très prolifique industrie indienne du cinéma.

Interrogé par l'AFP, un porte-parole du Reliance Big Entertainment a refusé de commenter cette information, révélée par le Wall Street Journal. Les responsables d'Universal n'ont pour leur part pas pu être joint.

Le parc pourrait prendre la forme d'une coentreprise ou bien dépendre de Reliance Big Entertainment qui reverserait alors une redevance à Universal pour l'utilisation de sa marque, selon la source proche du dossier.

Un accord pourrait être finalisé plus tard cette année entre Reliance et Universal Studios pour un montant avoisinant les 1,5 milliard de dollars (1,15 milliard d'euros), a-t-on ajouté de même source.

Ce parc à thème pourrait être l'un des plus importants au monde, avec des montagnes-russes comme celles des parcs Universal aux Etats-Unis et au Japon.

Reliance Big Entertainment, à la recherche d'un site à New Delhi ou Bombay, table sur l'émergence d'une classe moyenne, dans un contexte de développement économique rapide de l'Inde, pour assurer son succès.

Après que la Cour Suprême indienne s'est prononcée en faveur de frère aîné, l'homme le plus riche du pays, Mukesh Ambani, au terme d'un long conflit qui a passionné les médias nationaux, Anil a cherché à se développer dans l'industrie du divertissement.

La société Reliance Anil Dhirubhai Ambani Group (ADAG) a monté en novembre 2008 une société commune avec les studios des associés Steven Spielberg et Stacey Snider, lesquels avaient divorcé des studios Paramount du groupe américain Viacom. Et en juillet dernier le groupe indien, les studios américains Disney et des banques ont investi 825 millions de dollars pour permettre à leur partenaire Dreamworks de financer cinq ou six films par an.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Portrait de tiflow
Vote: 
3

Un parc Universal a existé en Europe, plus précisément en Espagne près de Barcelone sur le site "réservé" à Disneyland (en concurrence avec le site de Marne la Vallée) : Universal Mediterranea (mais sans le concept des studios, juste des "lands" thématiques et un parc aquatique). Universal Studios Parks & Resorts l'a revendu en 2004 car trop de dettes. Le parc porte le nom de Port Aventura maintenant mais continue d'exploiter la licence Universal Studios jusqu'a expiration du contrat dans 4 ans. Ce parc bien que de qualité et situé à deux pas des plages de sable chaud a des difficultés à rencontrer ses objectifs de visiteurs (1 million de moins en 2 ans, environ 3 millions de visites l'année dernière contre plus de 15 millions pour Disneyland Paris). Je doute fort que Universal Studios retente une aventure européenne pour le moment.


Portrait de jerem33
Vote: 
0

sa serai bien qu'il en fasse un en France universal studio


Portrait de Mylene Monvil
Vote: 
0

je trouve qu'il y a quelque chose de cocasse (pour rester gentil)
à vouloir créer un parc d attraction Univers Salle, dans un pays ou les enfants travaillent sur des tas d 'ordures :!: :s
non ?


Portrait de mickarchi
Vote: 
1

A quand en France?


Top 15 des membres du jour

1
dolphins - (27 commentaires)

2
Cyrius - (26 commentaires)

3
pistouille - (26 commentaires)

4
Delice - (24 commentaires)

5
PtiGlaçon - (24 commentaires)

6
FoxOne - (24 commentaires)

7
Milie01 - (23 commentaires)

8
Eclipse - (21 commentaires)

9
Celya30 - (19 commentaires)

10
Soso87 - (19 commentaires)

11
DarkAngel - (18 commentaires)

12
thierry_70 - (18 commentaires)

13
Vannes56 - (12 commentaires)

14
Caramella - (9 commentaires)

15
Jonews - (3 commentaires)


Haut de la page