15/07/2010 17:52

Ajournement du procès d'une présentatrice jugée pour meurtre

Le procès d'Elena Skordelli, célèbre animatrice de télévision à Chypre, et de son frère, tous deux accusés d'avoir commandité l'assassinat d'un magnat de la presse chypriote, a été ajourné jeudi dans l'attente de l'extradition de Moldavie du tueur présumé.  

Le procès, qui se tient devant de la cour d'assises de Nicosie, reprendra le 9 septembre.  

Le ministère public a demandé le renvoi du procès en attendant la décision de la justice moldave sur une éventuelle extradition d'un quatrième suspect dans cette affaire, Gregoris Xenophontos, le tireur présumé.  

Le procureur Elena Kleopa a dit que Gregoris Xenophontos, qui faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international, a été arrêté le 15 juin en Moldavie, et la décision sur son extradition, qui peut faire l'objet d'un appel, est attendue le 23 juillet.  

Le procès d'Elena Skordelli, 42 ans, son frère Tassos Krasopoulis, 37 ans, et leur complice présumé, Andreas Gregoriou, un grossiste en viande de 33 ans, s'est ouvert le 7 juin.  

Ils sont accusés d'avoir organisé l'assassinat du millionnaire Andis Hadjicostis, tué de deux balles devant son domicile le 11 janvier dans la capitale.  

Les accusés plaident non coupable des chefs d'assassinat, conspiration en vue de commettre un assassinat, usage et transport d'arme à feu et d'explosifs.   Ils risquent la prison à perpétuité.  

Pour l'accusation, Mme Skordelli, mère de deux enfants, est le cerveau de la bande qui a tué M. Hadjicostis, héritier d'une famille influente sur l'île, dans le but de prendre le contrôle de son empire.  

Andis Hadjicostis, 42 ans, était le directeur général du puissant groupe de presse Dias appartenant à son père, Costis. Dias possède notamment la chaîne de télévision Sigma, le quotidien Simerini et la radio Proto.  

Les accusés ont été inculpés grâce aux aveux d'un autre suspect, Fanos Hadjigeorgiou, devenu témoin à charge.  

La présentatrice et son frère, qu'il avait rencontrés, ont commandité le meurtre pour 50.000 euros, selon un procès-verbal d'interrogatoire.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de melchior
16/juillet/2010 - 18h28

POURQUOI ?

Portrait de Francesca46
16/juillet/2010 - 11h43

Bien mal acquis ne profite jamais...... heureusement.

Les plus vus