06/07/2010 09:43

Ali Badou absent de la grille de France Culture en sept ?

Ali Badou pourrait être absent de la grille de rentrée de France Culture selon Satellifax.

La lettre précise que dans un premier temps, il devait être transféré sur France Inter, mais Canal Plus s'est opposé à ce mouvement, estimant que l'horaire proposé était incompatible avec sa présence au Grand Journal.

Résultat, retour pour lui à France Culture, mais entre temps la grille avait été bouclée et il n'y a visiblement plus de place pour lui. La radio serait en train de chercher une solution pour lui.

Ailleurs sur le web

Rafraichir

Vos réactions

Portrait de amarhys
6/juillet/2010 - 21h06

+5 * :o

Portrait de antifogiel
6/juillet/2010 - 15h18

ils l'ont remplacé pâr elisabeth lévy et alain kinkelkrotte

Portrait de antifogiel
6/juillet/2010 - 15h17

c'est normal on ne peut pas mettre l'élégant ali baddou avec la brute elisabeth lévy et le truand alain kinkelkrotte dans la même station

Portrait de Malicious1
6/juillet/2010 - 14h10

Le grand nettoyage des anti-sarkozy a commencé depuis plusieurs semaines...

Dans une année commence la campagne électorale des Présidentielles.

Portrait de marcmoran
marcmoran (non vérifié)
6/juillet/2010 - 12h09

Je l'aimais bien jusqu'au jour où il a déclaré sur le plateau de Denisot à propos du Quick Hallal : "Mais ça ne change rien pour les non-musulmans, le Hallal a le même gout !". Mais le Hallal n'est évidemment pas une question de gout. Voilà un manque de respect total des athées, des agnostiques et surtout des autres croyants.
Car si une viande est bénie par un prêtre, par un rabbin, ou n'est tout simplement pas Hallal, les musulmans refuseront d'en manger. Et pourtant, ça a le même gout.
Venant d'une personne se prétendant du monde intellectuel, je crois qu'Ali Badou nous a en fait montré ce soir-là qu'il était d'abord dans les médias au service de sa communauté, et non pour nous ouvrir l'esprit sur la littérature.

Portrait de youssefb
6/juillet/2010 - 11h26

Ali Baddou avec 2 D, et non Ali Badou. Arrêtez de martyriser son nom.