05/07/2010 12:45

Secours à l'étranger: Un député inquiet pour les reporters

Le député PS Hervé Fréron a dénoncé lundi une "remise en cause de la liberté de la presse" par le projet de loi "action extérieure de l'Etat" qui prévoit le remboursement à l'Etat des dépenses engagées lors d'opération de secours à l'étranger.  

Selon l'article 13 du projet de loi, examiné lundi par l'Assemblée nationale en séance plénière, "l'État peut exiger le remboursement de tout ou partie des dépenses qu'il a engagées ou dont il serait redevable à l'égard de tiers à l'occasion d'opérations de secours à l'étranger".   

Il faut que les personnes secourues se soient "délibérément exposées, sauf motif légitime tiré notamment de leur activité professionnelle ou d'une situation d'urgence, à des risques qu'elles ne pouvaient ignorer".  

M. Fréron veut exclure de cette mesure "les journalistes, les intervenants humanitaires, les chercheurs et universitaires".   "Car ce serait une atteinte grave à la démocratie de mettre ces personnes en situation de devoir justifier le motif légitime à l'origine du danger encouru. Ce serait un obstacle à la liberté de la presse notamment", écrit-il dans un communiqué".  

Mais l'amendement défendu en ce sens par M. Fréron a été rejeté par la commission des Affaires étrangères.   "Alors que depuis plus de 6 mois, 188 jours aujourd'hui, Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, journalistes de France 3, sont retenus en otage, les députés et le gouvernement doivent entendre ces arguments".  

Le projet de loi de M. Kouchner (Affaires étrangères) qui réforme la diplomatie culturelle de la France a déjà été adopté en février par le Sénat.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ænima
6/juillet/2010 - 09h27

C'est vrai que si une loi impose par exemple aux journalistes de devoir rembourser les frais s'ils ont besoin qu'on leur porte secours à l'étranger dans certains pays, c'est sûr que les rédactions ne prendront pas le risque de perdre d'importantes sommes d'argent et ça entraînera donc l'interruption de la présence de la presse et des médias dans certains pays, où rien ne sera rapporté, laissant des injustices passées sous silence et tellement d'autres choses, d'évènements importants etc. dont la France n'entendra pas parler...

Encore des touristes inconscients, qui emmènent leurs enfants en "vacances" dans des zones à risques (oui ça arrive, c’est déjà arrivé et ça arrivera encore), là je peux comprendre l'intérêt de cette loi qui peut dissuader beaucoup de personnes d'aller risquer leur vie sans raison dans des endroits dangereux, en se croyant sûrement intouchables!
Dans ce cas là, c'est sûr que ça peut sauver des vies et décourager des imprudents mais je ne comprends pas pourquoi elle devrait s'appliquer aux professionnels; c'est injuste et elle pourrait par exemple compromettre des recherches, la liberté de la presse, l'action considérable des humanitaires et tellement d'autres travaux, réalisations et interventions d'une grande importance..!!!

Portrait de NICO13
5/juillet/2010 - 13h36

HONTEUX

Programme TV

TF1
Ransom
21:00
(Série/Feuilleton)
La jeune fille du train
FRANCE 2
Boulevard du Palais
20:55
(Série/Feuilleton)
Les fantômes n'ont pas de mémoire
FRANCE 3
Des racines et des ailes
20:55
(Magazine)
Passion patrimoine : en Auvergne, du Puy-de-Dôme au Cantal
CANAL +
Juillet août
21:00
(Film)
FRANCE 5
L'odyssée des félins
20:50
(Documentaire)
NT1
Les 30 histoires stupéfiantes
21:00
(Divertissement)
NRJ12
Altitude
20:55
(Téléfilm)
HD1
Vous êtes libre ?
21:00
(Téléfilm)
6TER
L'amour en 8 leçons
21:00
(Téléfilm)
CHERIE 25
Soeur Thérèse.com
20:55
(Série/Feuilleton)
Marché conclu
ARTE
Before Midnight
20:55
(Film)
NUMERO 23
L'infiltré
20:55
(Téléfilm)
PUBLIC SENAT - LCP AN
État de santé
21:15
(Magazine)
Phobies, peut-on vaincre ses peurs ?