05/07/2010 12:26

Pflimlin à France TV: "Un processus malsain" (Bayrou)

Le président du Mouvement démocrate (MoDem), François Bayrou, a estimé lundi que le choix "directement et personnellement" par Nicolas Sarkozy de Rémy Pflimlin pour prendre la tête de France Télévisions était "un processus profondément malsain".  

"En dehors de tout jugement sur l'homme et son parcours professionnel, la nomination du président de France Télévisions directement et personnellement par le président de la République est un processus profondément malsain", a expliqué le leader démocrate à l'AFP en parlant de "retour en arrière pour la France".  

"L'audiovisuel public n'aurait pas dû accepter d'être présenté ainsi comme une filiale du pouvoir car, contrairement à ce qu'on nous raconte, il n'appartient pas à l'Etat et encore moins au pouvoir", a-t-il ajouté.  

"C'est un abus de langage que de prétendre que l'Etat 'est l'actionnaire'. En vérité, l'audiovisuel public appartient à tous les Français qui en assurent le financement par la redevance. C'est pourquoi comme dans toutes les démocraties du monde, le premier responsable de l'audiovisuel public devrait être désigné en dehors du pouvoir", a-t-il fait valoir.  

Pour l'ancien candidat centriste à la présidentielle, "la procédure mise en place par la majorité actuelle a, en réalité, affaibli le président de France Télévisions comme elle a affaibli les responsables de Radio France en exposant chacune de leur décision, fondée ou pas fondée, au soupçon de favoritisme et de complaisance".  

"Il est impossible, à l'issue d'une nomination de cet ordre, de ne pas être soupçonné d'être une courroie de transmission", a-t-il ajouté après la polémique sur la refonte de la grille de rentrée de Radio France et le départ des humoristes Stéphane Guillon et Didier Porte, souvent critiques vis-à-vis du pouvoir.  

"Lorsque viendra le jour d'une nouvelle époque politique en France, ce sera une des premières décisions à prendre que de rendre aux Français une télévision publique indépendante et pluraliste", a-t-il conclu.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Arielle_Seme
6/juillet/2010 - 10h41

Non c'est pas le frère mais le cousin d'Etienne et Rémy Pflimlin a dirigé non pas les DNA ( ou il a travaillé ) , premier quotidien local mais son concurrent direct L'ALSACE.

Portrait de doume06390
6/juillet/2010 - 07h10

il devrais prendre sa retraite il est fini politiquement

Portrait de reriquet
5/juillet/2010 - 14h05

PFIMLIN, c'est aussi le frere d'etienne pfimlin qui preside le credit mutuel.
le credit mutuel a racheté "les dernières nouvelles d'alsace" il y a quelques temps, et Remy pfimlin a dirigé ce journal !!
C'est marrant comme la vie reserve des surprises à ceux qui ont de la famille bien placée .......
on est pas prés de retrouver une ethique dans ce pays ;( ;( ;(

Portrait de Theotim
5/juillet/2010 - 13h17

Encore un qui va nous faire croire que ces nominations ne se faisaient pas avant :lol:

Les plus vus