02/07/2010 12:17

Lagardère va mettre en Bourse Canal+ France

Le groupe Lagardère, qui était en négociations avec Vivendi pour lui vendre sa participation minoritaire de 20% dans Canal+ France, a décidé vendredi de lancer la mise en Bourse de ses parts dans la société, faute d'avoir trouvé un accord avec sa maison-mère.  

Canal+ France, qui pourrait ainsi être coté pour la première fois, détient la chaîne Canal+ (appelée Canal+ SA) - déjà cotée en Bourse - ainsi que les chaînes thématiques (Canal+ Cinéma, Canal+ Family, Planète, Jimmy...), Canal+ Distribution et Canal+ Overseas (la chaîne dans les Dom Tom).  

En revanche, StudioCanal, Canal+ en Pologne et au Vietnam, la régie publicitaire de Canal et la chaîne d'information en continu i-TELE sont détenus par Groupe Canal+, qui appartient à 100% à Vivendi.  

En avril, Lagardère avait annoncé l'ouverture de négociations pour vendre sa participation de 20% dans Canal+ France, ce qui aurait permis à Vivendi de reprendre le contrôle total de la chaîne à péage.  

Les négociations ont échoué, Lagardère réclamant un prix "trop élevé" pour sa participation, selon une source proche du dossier.  

Lagardère a donc décidé de lancer le processus de mise en Bourse, une option qui était prévue dans le pacte d'actionnaires conclu en 2007, lors de la fusion de CanalSat et TPS.  

En novembre 2009, le groupe audiovisuel privé TF1 avait annoncé la cession à Vivendi des 9,9% de parts qu'il détenait dans Canal+ France. Quant à M6, elle a cédé en février, toujours à Vivendi, ses 5,1% de Canal+ France pour 384,2 millions d'euros.  

L'annonce de vendredi intervient après plusieurs opérations de désengagement de Lagardère dans la télévision, un secteur où le groupe a souvent échoué, ratant de peu de mettre la main sur TF1 en 1987, essuyant quelques années plus tard l'échec de sa reprise de la Cinq, ballottée entre Berlusconi et le Groupe Hersant.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Malicious1
2/juillet/2010 - 12h55

Canal+ n'est plus réellement "une bonne affaire" pour les raisons suivantes :
1. Elle coûte cher à l'abonnement (près de 45 euros par mois + frais + caution)
2. Ce n'est plus la chaîne du cinéma récent (on peut louer des films en DVD pour 2 euros, 4 à 6 mois après leur sortie en salle)
3. Les émissions "phare" de la chaîne sont... gratuites (guignols, groland, Les Simpsons, le grand journal, etc...)
4. La concurrence existe désormais via l'ADSL.

Conclusion, ce sont uniquement les "accros" au foot qui sont forcés de s'y abonner, clause d'exclusivité de la Ligue 1, oblige.

Les plus vus