15/06/2010 17:40

Plus d'un Français sur quatre sur l'internet mobile en 2014

Plus d'un Français sur quatre sera équipé pour l'internet mobile en 2014, selon une enquête mondiale sur l'industrie des loisirs et des médias publiée mardi par le cabinet d'audit et de conseil PricewaterhouseCoopers (PwC). 

Ses auteurs estiment que 18 millions de Français pourront utiliser l'internet mobile en 2014.   Ils notent une "reprise fragile" dans ce secteur des loisirs et des médias, dans cette 11e édition de leur étude prospective annuelle, "Global Entertainment & Media Outlook 2010-2014".  

Au niveau mondial, après un recul de 3% en 2009, ce secteur devrait connaître une croissance de 5% par an sur la période 2010-2014, pour atteindre 1.690 milliards de dollars. "A l'origine de cette reprise, le numérique occupe un rôle clé et y contribue à hauteur de 65%", d'après eux.  

L'évolution vers le numérique "constitue une formidable opportunité pour les industries des médias et loisirs mais leur pose de réels problèmes d'adaptation. Elles doivent trouver dans cette révolution de nouvelles formes de business pour dégager des relais de croissance rentables", soulignent les spécialistes de PwC. Ainsi, même s'il contribue fortement à la croissance, le numérique "ne représentera que 10% des revenus générés en France en 2014".   Parmi les secteurs moteurs sur la période 2010-2014, la publicité sur internet devrait progresser de 11,4% par an, le jeu vidéo de 10,6%, l'accès internet de 9% et la télévision payante de 6,8%.  

La presse quotidienne et magazine devrait encore décroître en 2010, avant de retrouver la croissance en 2012.  

Les revenus générés par la publicité ont été particulièrement touchés par la crise, et, même s'il y a des signes de reprise, le secteur reste fragilisé. Dans son ensemble, la publicité devrait croître de 4,2% en moyenne sur la période 2010-2014. Pour la France, la prévision de croissance est de 2%.  

Le marché publicitaire "ne devrait pas retrouver son pic historique (de 2007) dans les pays majeurs".

En France, il serait inférieur de 5% en 2014 par rapport à 2007.   En 2014, la publicité sur internet devrait représenter 21% des revenus publicitaires (contre 14,9% aujourd'hui). Elle serait, avec la télévision, le seul média à dépasser en revenus la barre des 100 milliards de dollars.  

En 2009, douze pays ont eu des dépenses en médias et loisirs supérieures à 20 milliards de dollars, le premier étant les Etats-Unis avec 428 milliards, le deuxième le Japon avec 164 milliards. L'Allemagne, avec des dépenses s'élevant à 104 milliards en 2014, cèderait sa 3e place actuelle à la Chine. Cette dernière bénéficie d'un taux de croissance moyen de 12%, avec des dépenses de 133 milliards de dollars en 2014.  

La France resterait 6e de ce classement en 2014, avec 72,7 milliards de dollars de dépenses. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Spencer
15/juin/2010 - 19h07

En temps de crise, si nous ne roulons pas sur l'or, refusons d'acheter ces gadgets inutiles, que la publicité essaie de nous présenter comme indispensables.
Hormis les utilisations professionnelles, l'internet mobile n'est bon qu'à ruiner les consommateurs, engorger les réseaux de téléphonie mobile et nous exposer constamment à un rayonnement d'ondes électromagnétiques.

Les plus vus