19/05/2010 07:14

Thaïlande: Un journaliste italien tué ce matin


1
Un journaliste italien a été tué mercredi matin au cours des affrontements entre manifestants et militaires dans le camp retranché des "chemises rouges" à Bangkok, ont annoncé les secours.

"Un Italien a été conduit mort à l'hôpital", a indiqué Jongjet Aoajenpong, directeur de l'hôpital de la police, situé à proximité de la "zone rouge"."Il est journaliste et a été touché à l'estomac", a-t-il ajouté

Un autre journaliste, de nationalité néerlandaise, a été blessé et hospitalisé.Des combats ont éclaté dans le quartier occupé par les "chemises rouges" après l'entrée des soldats en début de matinée .
Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Portrait de FELICIE
Vote: 
0

Merci pour ces précisions... je n'ai fait que copier ce que j'avais trouvé sur un site d'actualités sous les conseils avisés de "Paysdeboulets" qui visiblement ne connaissait guère plus de choses que moi sur le sujet. Je te remercie pour les précisions apportées.


Portrait de Spider7
Vote: 
3

Le club que Thaksin avait racheté n'est pas Manchester United mais Manchester City.


Portrait de DANIVAL
Vote: 
0

En réponse au copier/coller de FELICIE:
Nuance... L'ex-Premier Thaksin est un richissime homme d'affaires thaï qui s'est lancé en politique - tout comme Berlusconi - pour échapper au fisc qui allait trouver des irrégularités dans ses comptes. Il a crée son propre part "Les Thaïlandais aiment les Thaïlandais". Thaksin a gérer la Thaïlande, comme il aurait géré une de ses nombreuses sociétés. Il a cherché à faire un maximum de profits en mettant des actifs au nom de sa femme, de ses enfants... Il est démago et dispose de millions et de millions de Baht (monnaie thaïe) Certains Thaïlandais sont tellement pauvres qu'ils feraient n'importe quoi pour nourrir leurs enfants ou permettre à leur famille d'échapper à cette condition misérable. Thaksin a bien compris cela et les "Chemises Rouges" ne sont rien d'autre que des "mercenaires" innocents qui voudraient croire en un avenir meilleur. La Thaïlande est un pays - ouvertement - corrompu et Thaksin a fait plus fort que ses prédécesseurs! Il a même vendu une de ses compagnies de télécom à Singapour, en "omettant" de payer le moindre centime de taxe en Thaïlande! Mais il est malin... Il a fait construire des hôpitaux, des écoles dans des régions pauvres et une partie du peuple est aveuglée par tant de "générosité"! Il a créé des lois sur mesures pour permettre aux siens et à ses ministres de se faire un max de profit "en toute légalité" Alors qu'il était en Angleterre, l'armée (fidèle au roi) l'a prié de ne plus revenir au pays. Il avait déjà planqué une partie de son immense fortune à l'étranger. Il s'est même payé le luxe de s'offrir le club de foot Manchester United pour 162 millions de dollars! Depuis, il cherche par tous les moyens, a déstabiliser le Premier ministre en place pour provoquer des élections "démocratiques" qu'il se chargera de remporter ( à coup de millions de Baht distribués au pauvres, afin qu'ils votent massivement pour son parti)
Ne croyez pas ce que racontent certains journaux!!!


Portrait de napuca
Vote: 
3

Difficile métier ... Merci à Félicie.


Portrait de FELICIE
Vote: 
0

Pour tous ceux qui comme moi, ne connaissaient les raisons majeures du conflit en Thaïlande ( mais qui n'osent pas le reconnaître) , voici ce que j'ai trouvé. Bonne lecture.

La crise politique thaïlandaise, qui connaît un regain de violence depuis quelques jours , mais qui dure depuis trois ans, est l'oeuvre de factions qui se définissent toutes par rapport à l'ex-Premier ministre en exil Thaksin Shinawatra.

Thaksin Shinawatra (59 ans) : Ex-magnat des télécoms, élu en 2001, réélu en 2005, cet autodidacte originaire du nord est adulé par les pauvres, mais exécré par les élites de Bangkok. L'armée l'a renversé en 2006. Il vit en exil pour échapper à une condamnation et diverses enquêtes anticorruption dans son pays.

Abhisit Vejjajiva (44 ans) : le Premier ministre est arrivé au pouvoir en décembre à la faveur d'un renversement d'alliance parlementaire. Soutenu par l'armée, il dirige le Parti démocrate, qui dominait la scène politique avant l'ascension de Thaksin. Il s'appuie pour gouverner sur une fragile coalition comprenant d'ex-lieutenants de Thaksin ayant fait défection.

Chemises rouges : Les militants pro-Thaksin du "Front uni pour la démocratie et contre la dictature" sont à l'origine des manifestations antigouvernementales actuelles. Leur mouvement a été créé en 2008 pour contrer les "chemises jaunes" (militants royalistes hostiles à Thaksin).
Ils exigent la démission d'Abhisit - qu'ils accusent d'être un pantin à la solde de l'armée et de certains conseillers du roi - et des élections anticipées. Leur base est composée des plus démunis, notamment de paysans.

Chemises jaunes : Ce sont les militants de "l'Alliance du peuple pour la démocratie" (PAD), fondée en 2005 pour s'opposer à Thaksin. Ce mouvement, qui se réclame du roi Bhumibol Adulyadej (81 ans), est soutenu par les élites de Bangkok. Les manifestations des "jaunes" ont contribué à la chute de Thaksin, en 2006. Mais après 15 mois de gouvernement militaire, la PAD a vu avec effroi des alliés de Thaksin revenir au pouvoir à la faveur d'élections. Ils ont entamé une campagne de manifestations, qui s'est traduite par le blocus, pendant huit jours, des aéroports de Bangkok, et s'est achevée avec le départ du pouvoir des alliés de Thaksin, en décembre 2008.

Chemises bleues : Ils composent une obscure milice progouvernementale liée au fils du président du Parlement, Newin Chidchob, ex-allié de Thaksin, dont la défection, en décembre, a permis à Abhisit de former son gouvernement. Le mouvement est apparu en mars, quand il a protégé l'aéroport de Bangkok contre une possible prise d'assaut par les "chemises rouges".

L'armée : Les militaires évoluent toujours en coulisse de la scène politique thaïlandaise, théâtre de 18 coups d'État depuis que le pays est devenu une monarchie constitutionnelle, en 1932. Le ressentiment populaire contre l'armée a atteint son pic en 1992, lors de la répression sanglante de manifestations contre un gouvernement militaire. Après avoir renversé Thaksin, en 2006, l'armée est restée au pouvoir pendant 15 mois et a présenté ses "excuses" en partant. Depuis, jusqu'aux violents heurts de lundi, elle est restée passive face aux "chemises jaunes" en 2008.

Le roi : Immensément respecté par son peuple, le roi Bhumibol a vu défiler plus de 25 Premiers ministres et 18 Constitutions depuis son accession au trône, en 1946. Il évite généralement de se prononcer en temps de crise, sauf en 1992.


Portrait de FELICIE
Vote: 
0

Ca c'est de la réponse constructive.. merci


Portrait de FELICIE
Vote: 
0

Pardonnez moi mais je n'ai pas trop suivi les événements en Thaïlande. Quelqu'un saurait-il m'expliquer rapidement ce qu'il se passe là-bas et pourquoi cette guérilla ?


Programme TV

TF1
Gravity
20:55
(Film)
FRANCE 2
Stupéfiant !
02:10
(Magazine)
FRANCE 3
Les enquêtes de Vera
20:55
(Série/Feuilleton)
L'adieu en mer
CANAL +
Ligue 1
20:40
(Sport)
Nice/Toulouse
M6
Capital
21:00
(Magazine)
Achat à distance, livraison à domicile : ils révolutionnent votre manière d'acheter
C8
Le grand bleu
21:00
(Film)
W9
Bones
20:55
(Série/Feuilleton)
L'amour a ses raisons
TMC
Les experts : Miami
20:55
(Série/Feuilleton)
Pas vu, mais pris...
NRJ12
S.O.S. ma famille a besoin d'aide
20:55
(Magazine)
HD1
Le Trou normand
20:55
(Film)
CHERIE 25
Femmes de loi
20:55
(Série/Feuilleton)
La nécropole

Top 15 des membres du jour

1
Kaelya75 - (43 commentaires)

2
dolphins - (34 commentaires)

3
pistouille - (26 commentaires)

4
Patrick83 - (26 commentaires)

5
Celya30 - (24 commentaires)

6
DarkAngel - (23 commentaires)

7
Soso87 - (23 commentaires)

8
Eclipse - (21 commentaires)

9
Koro - (19 commentaires)

10
Forever - (19 commentaires)

11
thierry_70 - (18 commentaires)

12
PtiGlaçon - (18 commentaires)

13
Lilounette92 - (18 commentaires)

14
Caramella - (9 commentaires)

15
Gallus - (3 commentaires)


Haut de la page