12/02 15:02

Mariés au premier regard: Des internautes en colère contre la production après une séquence diffusée dans l'émission hier soir - VIDEO

Hier, M6 lançait la nouvelle saison de "Mariés au premier regard". Lors de l'émission, douze nouveaux célibataires ont accepté de se marier sans avoir vu leur conjoint(e).

Les téléspectateurs ont notamment pu découvrir Marlène, une jeune femme âgée de 30 ans. Et une séquence a particulièrement choqué certains internautes : la séance d'essayage de la future mariée (voir ci-dessus). Aucune des robes n'était à la taille de la candidate.

"On a un souci, ça ne ferme pas dans le dos. A la poitrine", explique Marlène à sa mère avant que la vendeuse tente de ferme sa robe. "Mes craintes sont vraies : il n'y a aucune robe qui me va", confie la jeune mariée.

Très vite sur Twitter, les téléspectateurs n'ont pas hésité à s'en prendre à la production du programme (voir ci-dessous). Interrogée par 20minutes, Kamila Fiévet-Paliès, la productrice du programme, a tenu à répondre aux internautes. "On raconte la vérité. Ce qui s’est passé, c’est qu’elle a choisi des robes sur un catalogue, elle a dit sa taille, et elle ne rentre dans rien, et on a dû aller chercher des robes en urgence. C’est un moment très délicat pour elle qui pouvait avoir une incidence sur la suite", a-t-elle déclaré.

Et d'ajouter : "A un moment donné, si on ne raconte pas toutes les étapes, on perd de l’authenticité du format et on n’est pas là pour raconter du rêve"

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Aryzona
13/février/2019 - 11h36

Arrêtez de regarder ces émissions de merde! C'est du foutage de gueule permanent ces trucs! Cette femme a été humilié c'est une honte!!!

Portrait de paralelo37
12/février/2019 - 17h35

Tous les vendeurs de vêtements féminin le savent:elles veulent toutes du 34 ou du 36 alors qu'ils leur faut du 42 ou du 44

Portrait de Lemat
12/février/2019 - 15h42

Le problème est probablement différent. Comme il n'y a pas une uniformisation des tailles, elle a peut être dit qu'elle faisait un 42 et on a livré un 42 qui ne va que pour une femme qui fait un 36.

Il faudrait peut être que l'UE s'occupe de ça car cela stigmatise des gens qui croient qu'ils ne font pas la taille que normalement ils doivent faire alors que ce sont les fabricants chinois qui rognent sur les tailles.

Les plus vus

Ailleurs sur le web