10/02 17:32

Emotion : Des gilets jaunes ont-ils vraiment taggé le mot "juden" ("Juif" en allemand) sur la vitrine d’un fast-food parisien ?

Les gérants du restaurant Bagelstein ont déposé plainte, a annoncé dimanche le cofondateur de la chaîne, Gilles Abecassis, après la découverte de l'inscription "Juden" ("Juif" en allemand) sur la devanture de leur magasin.

Cette inscription a rapidement suscité l’émoi des associations antiracistes et du gouvernement.

« Un tag antisémite en plein Paris. Un de trop », a déploré le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. «

« Juden » en lettres jaunes, comme si les plus tragiques leçons de l’Histoire n’éclairaient plus les consciences. Notre réponse : tout faire pour que l’auteur de cette ignominie soit condamné. Notre honneur : ne rien laisser passer », a-t-il déclaré sur Twitter.

« Stupeur et écœurement au réveil », s’est indignée Valérie Kaprisky sur Facebook

Dans un long post Facebook, le dessinateur Joann Sfar a accusé les gilets jaunes d’être responsables de ce tag. «Je garde un silence de tombe depuis cette histoire de gilets jaunes. Car je sais ce qu’on va me répondre. C’est bizarre ce moment où l’on se dit qu’il est inutile de parler. On ne parvient même pas à se souvenir du nombre de banderoles ou cris ou graffitis antijuifs qui ont explosé depuis le début du mouvement», écrit-il.

Ce message a-t-il été tagué par les gilets jaunes ?

Contacté par CheckNews, le site de vérification des infos de Libération, le responsable du fast-food affirme que le tag n’a pas été effectué pendant la manifestation, mais dans la nuit du vendredi au samedi 8 février:

«Samedi matin, à l’ouverture de la boutique, on l’a découvert. Il n’y était pas la veille au soir. Il a été effacé dans l’après-midi». Il ajoute : «Cela n’a rien à voir avec la manifestation. La manifestation n’est absolument pas passée dans notre quartier, et ce tag de toute façon a été effectué bien avant que la manifestation ne commence».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Rogers 33
10/février/2019 - 18h32

Pas d'agression physique , pas de blessés ni de morts ? Il n'y a pas de quoi en faire un plat ! 

Portrait de Polska
10/février/2019 - 18h22 - depuis l'application mobile

Vous n'avez qu'à aller lire les commentaires sous les vidéos de la chaîne YouTube d'Eric Drouet, la France en colère, notamment ceux d'un certain Zyklon B, ou bien encore lire sur FB ou sur Twitter les commentaires adressés à François Berléand entre deux menaces de mort...
Vous allez comprendre qui traine dans les rangs des gilets jaunes.

Portrait de Térisa
10/février/2019 - 17h56

Joann Sfar démontre que l'on peut avoir du talent mais être aussi un abrutis.

Portrait de morrigan13
10/février/2019 - 17h36

On va nous expliquer que ça vient de l'extrême droite...

Les plus vus

Ailleurs sur le web