10/02 11:00

Images du passage à tabac d'un homo jeudi sur France 2: Pourquoi l'équipe de tournage n'est pas intervenue pour aider le jeune homme ?

Jeudi soir France 2 diffusait un nouveau numéro du magazine "Envoyé Spécial", présenté par Elise Lucet. Les téléspectateurs ont notamment pu suivre Lyes, un jeune homosexuel de Gennevilliers, près de Paris, qui a décidé de porter au grand jour la voix des homosexuels des quartiers.

Lors de la distribution de tracts dans une cité de la ville des Hauts-de-Seine, Lyès a violemment été battu par un jeune devant les caméras. Il a été frappé au nez, au torse et au bassin simplement car il est gay.

En état de choc, Lyes a fait une crise d'asthme l'obligeant à aller dans un hôpital parisien. Mais après cette diffusion certains se sont interrogés sur le fait que la séquence a été filmée sans que personne n'intervienne et en particulier l'équipe qui tournait la séquence. Christophe Beaugrand, s’interroge sur Twitter sur la pertinence du passage choc :  « C’est curieux de filmer ça sans rien faire », écrit l’animateur de TF1.

« Certains nous reprochent de ne pas être intervenus, mais comme on le montre à l’image, tout s’est passé en quelques secondes, explique le reporter Paul Gasnier, au Parisien. Et il précise : "Le temps qu’on réalise ce qui se passe, c’était déjà terminé. Même la personne qui accompagnait Lyes (NDLR : Terrence Katchadourian, secrétaire général de l’association Stop Homophobie) était sous le choc. Maintenant, s’il avait été roué de coup à terre, bien sûr qu’on serait intervenus. »

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de morrigan13
10/février/2019 - 17h00
C'ptain What a écrit :

Justement, parlons en de ces communautaires rétrogrades avec leur vision sectaire.  Quand on pense qu'au Danemark la mosquée de Grimhøj à Aarhus a fait les gros titres après qu’un de ses imams a justifié le viol d’enfants commis par des migrants récemment arrivés dans le pays, au motif que ceci fait partie de leur culture j'ai des envies de meurtre. 

Mais pas besoin d'aller au Danemark . 

"21 novembre, la cour d'assises de la Manche a acquitté un jeune réfugié d'origine bangladaise du viol d'une lycéenne de 15 ans à Saint-Lô, dans la Manche, fin 2015. Au procès, l'avocate de la défense a invoqué des difficultés d'interprétation de son client qui «n'avait pas les codes culturels» pour prendre conscience qu'il imposait une relation par crainte ou par surprise". Tu imagines la gamine apres ça...

Portrait de BBKing
10/février/2019 - 13h39

Ah la victimisation des "communautés" soit disant opprimés ...

Il nous font surtout chier à passer leur temps à gémir et à se plaindre.

Il serait temps de remettre la france debout et de dissoudre toutes ces associations communautaires diverses et variés.

Portrait de Marie-Février
10/février/2019 - 13h02

C'est un coup ourdi par lui même et ses copains pour alimenter la victimisation des zomos !

Portrait de Mikah2307
10/février/2019 - 12h56
C'ptain What a écrit :

Étonnant cette fixette sur les G.J. A ce niveau ça relève de la pathologie. J'ai une mauvaise nouvelle pour vous, au stade de votre maladie vous êtes condamné.

Encore hors sujet! aller bon appétit, si ce n'est pas déjà fait! capitaine quoi!

Portrait de minou75
10/février/2019 - 12h33 - depuis l'application mobile

Les journaleux veulent maintenant absolument faire le buzz en espérant évidemment que la situation dégénère encore plus et vendre ainsi le scoop à d'autres médias...Alors surtout ne pas intervenir !!!

Portrait de Mikah2307
10/février/2019 - 12h23
speed27 a écrit :
@Mikah2307 je voit pas ce que viennent foutre les gilets jaunes sur ce sujet..parano ??? tu en rêve ??

Pour moi gilets jaunes et ceux de banlieue, sont des racailles du même acabit! il suffit de voir ce qui s'est passé depuis 13 semaines et notamment hier à lyon! quant à en rêver! au secours non, plutôt cauchemardé! quand au sujet qui nous intéresse, ce qui s'est passé, ne m'étonne guère, mais bon, il a l'air maso. On diriat qu'il l'a fait expres d'y aller en se la jouant martyr! il savait très bien que les gays ne sont pas tolérés dans ces cités! déjà quant on voit comment sont accueillis les pompiers, la police, etc... Peut être a t'il cru naivement que comme il avait un prénom exotique, çà allait passé mieux là bas! pas de bol!

Portrait de speed27
10/février/2019 - 12h14 - depuis l'application mobile

Par contre pas de Crs ni de bac dans ces cité..étonnant

Portrait de speed27
10/février/2019 - 12h12 - depuis l'application mobile
Mikah2307 a écrit :

Exact! c'est comme demander à des casseurs gilets jaunes de ne pas casser et brûler, le bien d'autrui! 

@Mikah2307 je voit pas ce que viennent foutre les gilets jaunes sur ce sujet..parano ??? tu en rêve ??

Portrait de poyaso
10/février/2019 - 12h12
Oui-oui... a écrit :

En même temps un gay qui tract dans une cité c'est comme allez nager avec les requins. Des fois on se fait mordre. Je ne veux pas dire que son agression est normale, mais que intuitivement on sait bien que certain sont "génétiquement programmés" pour ne pas être tolérant, ça ne sert pas à grand chose de les provoquer.

rappelons que les requins sont des animaux sauvages qui ont leur place sur terre et le droit de vivre et se nourrir, alors certes ces racailles de merde sont aussi des animaux sauvages mais eux ne meritent absolument pas le droit de vivre

Portrait de Mikah2307
10/février/2019 - 12h08
Oui-oui... a écrit :

En même temps un gay qui tract dans une cité c'est comme allez nager avec les requins. Des fois on se fait mordre. Je ne veux pas dire que son agression est normale, mais que intuitivement on sait bien que certain sont "génétiquement programmés" pour ne pas être tolérant, ça ne sert pas à grand chose de les provoquer.

Exact! c'est comme demander à des casseurs gilets jaunes de ne pas casser et brûler, le bien d'autrui! 

Portrait de Mikah2307
10/février/2019 - 12h07
gyette a écrit :

1. Soit c'est du bidon

2. Soit c'est des planqués

3. et après, on se demande pourquoi les gens n'aiment pas les journalistes.... Tout pour l'info ! les victimes, on s'en tape !

Bidon, je ne le pense pas! par contre, faut être honnête, si les journalistes, déjà qu'ils se font volés leur matos dans les cités, seraient intervenus, ils auraient été entre la vie et la mort! c'est pas pour rien qu'on appelle ces cités, les zones de non droit! c'est comme quand quelqu'un qui se fait agressé dans le métro, la plupart baisse les yeux, se planquent et n'interviennent pas! par PEUR!

Portrait de Oui-oui...
10/février/2019 - 12h04

En même temps un gay qui tract dans une cité c'est comme allez nager avec les requins. Des fois on se fait mordre. Je ne veux pas dire que son agression est normale, mais que intuitivement on sait bien que certain sont "génétiquement programmés" pour ne pas être tolérant, ça ne sert pas à grand chose de les provoquer.

Portrait de gyette
10/février/2019 - 11h27

1. Soit c'est du bidon

2. Soit c'est des planqués

3. et après, on se demande pourquoi les gens n'aiment pas les journalistes.... Tout pour l'info ! les victimes, on s'en tape !

Portrait de bib
10/février/2019 - 11h06

Il est évident que vu la brièveté de l'action, il n'était pas possible d'intervenir. Par contre, je note que ces grands penseur qui s'émeuvent, ne manqueront pas de prouver leur courage à la prochaine occasion.

Christophe Beaugrand est pourtant un professionnel de la télévision, son commentaire est d'autant plus étonnant smiley

Les plus vus

Ailleurs sur le web