23/01 12:00

Estimant que la majorité des journalistes est malhonnête à son égard, Donald Trump met fin au briefing quotidien à la Maison Blanche

Le président américain a justifié la fin du briefing quotidien à la Maison Blanche en invoquant ce qu'il estime être la malhonnêteté de la majorité des journalistes à son égard.

Le point de presse quotidien du porte-parole de l'exécutif, retransmis en direct à la télévision depuis la célèbre salle de presse de la "West Wing", est une tradition solidement établie depuis plusieurs décennies.

Au début de la présidence Trump, ces points de presse, menés alors par Sean Spicer, remplacé depuis par Sarah Sanders, n'étaient pas quotidiens mais fréquents. Depuis plusieurs mois, ils sont devenus l'exception plutôt que la règle. Le dernier remonte au 18 décembre.

"La raison pour laquelle Sarah Sanders ne va plus au podium est que la presse la traite de façon très impolie et que la couverture est biaisée, en particulier de la part de certains membres de la presse", a tweeté Donald Trump.

"Je lui ai dit de ne pas se donner la peine de continuer, le message passe quoi qu'il arrive! La plupart (des médias) ne nous couvriront jamais de façon honnête, d'où le terme de Fake News!", a ajouté le président américain.

Régulièrement interpellée sur ce thème, la Maison Blanche souligne que Donald Trump répond fréquemment, lui-même, aux questions des journalistes, en particulier depuis les jardins de la Maison Blanche avant de s'envoler à bord de l'hélicoptère présidentiel Marine One.

L'Association des correspondants de la Maison Blanche (WHCA) a vivement déploré le tweet présidentiel, dénonçant un "recul de la transparence" qui "crée un redoutable précédent".

"Si d'autres moyens existent pour obtenir des informations, l'échange public et direct dans la salle de presse James A. Brady, auquel nous tenons, contribue à rappeler que, dans une démocratie digne de ce nom, personne ne n'est au-dessus des questions", a souligné son président, Olivier Knox.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Lemat
23/janvier/2019 - 12h22

Et dire qu'il est président des USA. C'est vraiment un enfant gaté.

Les plus vus

Ailleurs sur le web