20/01 16:01

Les industries de l'alimentation viennent de lancer un site internet pour répondre aux attaques sur la malbouffe

Les industries de l'alimentation lancent un site internet pour répondre aux attaques sur la malbouffe et à ce qu'elles qualifient de "fausses informations" circulant dans les médias et sur les réseaux sociaux, indiquent-elles dans un communiqué. 

"Ce nouveau site alimentation-info-intox.fr est une initiative concrète et simple, une nouvelle arme face à la désinformation sur notre alimentation!", déclare Richard Girardot président de l'Association des industries agroalimentaire (Ania) cité dans le communiqué. La diffusion "massive et incontrôlée de fausses informations" dans les médias et sur les réseaux sociaux tourne, selon l'Ania, au "food bashing".

"Dans cette cacophonie ambiante, les Français sont de plus en plus méfiants vis-à-vis de leur alimentation, alors que celle-ci n'a jamais été aussi sûre et saine", assure l'association. Pour l'Ania, "rien ne justifie les attaques violentes, disproportionnées et récurrentes que le secteur agroalimentaire subit ces dernières années. Il est de notre responsabilité collective de rééquilibrer le débat et de mettre un terme à la désinformation et au marketing de la peur, c'est impératif si l'on veut rétablir la confiance des consommateurs".

Les professionnels se plaignent notamment de ne pas être contactés par les journalistes avant que ceux-ci ne publient ou diffusent des sujets sur l'agroalimentaire, qu'ils considèrent par conséquent "à charge". Le site sera alimenté au fur et à mesure par les industriels. "Le choix des sujets se fera en fonction de l'actualité et des attaques relevées", et les internautes auront la possibilité de proposer des sujets qu'ils souhaitent voir aborder, assure l'Ania.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de paralelo37
20/janvier/2019 - 18h40

A lire l'enquête de l'ufc que choisir. Toutes les marques connues appartiennent à 4 ou 5 grands groupes dont Unilever et Nestlé  A la tête de ces groupes il y a uniquement des banquiers, des fonds de pensions et des financiers. Leur but étant de faire un maximum de profits, ils utilisent des saloperies bon marché pour fabriquer leurs produits   , comme de l'huile de palmé, de coprah, du sirop de glucose-fructose et autres substances nocives pour la santé. Par curiosité regardez la composition des biscuits de la marque LU. C'est assez édifiant. 

Portrait de jarod.26
20/janvier/2019 - 17h20
ce foutage de g.. sérieux =)
Portrait de C'ptain What
20/janvier/2019 - 16h24

.

Portrait de C'ptain What
20/janvier/2019 - 16h23

Que ces industries commencent déjà par balayer devant leur porte en commençant par une description plus claire et non des E400 dont 95% des consommateurs ne connaissent pas la signification. Qu'ils affichent aussi clairement la teneur en eau par rapport au poids total. Après, peut être, on pourra accorder à nouveau un crédit à cette industrie.

Les plus vus

Ailleurs sur le web