18/01 19:24

Emmanuel Macron interpellé par les Maires à Souillac - "Je vous mets en garde, monsieur le président, il ne faudra pas que ce débat devienne le grand bluff !"

"Je vous mets en garde, monsieur le président : il ne faudra pas que ce débat devienne le grand bluff !": des maires ont averti Emmanuel Macron vendredi que les mots seuls ne suffiraient pas à mettre fin à la crise des "gilets jaunes", à la veille de l'acte 10 du mouvement. Le chef de l'Etat avait souhaité mardi un débat "sans tabou".

Des élus l'ont pris au mot, lors de la deuxième grande consultation organisée devant plus de 600 maires des 13 départements d'Occitanie, à Souillac (Lot).

Le premier a été le président de l'association des maires ruraux du Lot, Christian Venries, qui a prononcé un sévère réquisitoire contre le président et ses prédécesseurs.

Ce grand débat, est-ce "une opération de com', une mascarade, de l'enfumage?", s'est interrogé le maire de Saint-Cirgues, en fustigeant les "lois complètement déconnectées", qui sont "pondues dans les bureaux parisiens". "J'espère que vous n'êtes pas dans la posture du +dites-moi de quoi vous avez besoin, je vous expliquerai comment vous en passer+".

"Il faut arrêter de jeter en pâture les plus faibles", a-t-il lancé au chef de l'Etat, qui prenait des notes, assis au premier rang. Sur un ton plus mesuré, parfois teinté d'humour, d'autres élus ont égréné les doléances de leurs concitoyens, tout en remerciant le président d'être venu. "Quand on va au contact dans cette terre de rugby, ça a du sens", a salué l'un d'eux.

En introduction, Emmanuel Macron a souhaité que cette consultation nationale ait pour "vocation de recréer par la délibération, cette part de consensus dont nous avons besoin". Au premier rang des préoccupations exprimées par les maires figure l'affaiblissement des services publics dans les campagnes, qui se sentent défavorisées.

"L'internet haut débit et la 4G font défaut (...). Malgré les assurances d'Orange, les travaux prennent du retard", a dénoncé Agnès Simon-Picquet, maire des Junies, qui demande à l'Etat de "contraindre les opérateurs à tenir les engagements". Une requête applaudie par l'assistance.

L'émotion a ensuite été palpable lorsque Emmanuel Macron et les 600 maires se sont levés et ont longuement applaudi l'édile de Trèbes, commune de l'Aude frappée en 2018 par un attentat ayant fait quatre morts et une crue ayant tué six personnes en octobre.

Souillac avait été placée sous très haute sécurité. Ce qui n'a pas empêché des dizaines de manifestants - "gilets jaunes", retraités locaux et jeunes masqués - de venir protester : "Manu, arrête tes macronneries, tu ne vas pas réussir à nous endormir avec ton grand débat", clamait une banderole des "gilets jaunes aveyronnais en colère".

Le matin, des heurts ont opposé les manifestants aux forces de l'ordre, qui les ont repoussés, parfois à coups de matraque, et procédé à deux interpellations, ont constaté des journalistes de l'AFP. Comme mardi dans l'Eure, le chef de l'Etat a effectué avant ce rendez-vous une visite surprise dans la matinée, cette fois dans une école de Saint-Sozy, à une quinzaine de kilomètres de Souillac. Accompagné de deux ministres, il a notamment discuté avec des parents, des élèves de CE1-CE2, et signé des autographes sur les cahiers de cours.

19h05: Le Maire prend la parole pour répondre aux Maires

17h40: Le maire de Bérat en Haute-Garonne applaudi à plusieurs reprises par une partie de l'audience lorsqu'il appelle à juger Emmanuel Macron à la fin de son mandat, à respecter les journalistes et le droit à manifester 

16h53: Emmanuel Macron évoque "une fracture sociale et territoriale"

16h21: Le maire de Saint-Cirgues et président des maires ruraux du Lot, Christian Venries, n'épagne pas Emmanuel Macron : "Je ne viens pas de Saint-Cyr, mais de Saint-Cirgues (...). Je n'ai pas de master option langue de bois et je ne compte pas le passer".

15h49: Emmanuel Macron évoque une triple fracture, qui est à la fois sociale, démocratique, et économique. "Avoir un projet au niveau de la Nation, ce n'est pas faire droit à toutes les demandes".

15h48: Le maire de Souillac, Jean-Michel Sanfourche, déclaré: "Trop de concitoyens ne peuvent plus vivre dignement". Avant de demander à Emmanuel Macron de "prévoir le rétablissement de certaines allocations, notamment les APL. L'impôt pourrait être plus favorable aux retraités" .

15h39:  Le débat entre Emmanuel Macron et les élus d'Occitanie commence à Souillac dans le Lot). Jean-Michel Sanfourche, le maire de la commune, souhaite la bienvenue au président.

13h40: Des gilets jaunes attendent Emmanuel Macron devant un restaurant de Rocamadour, dans le Lot

13h02: Après avoir rencontré des habitants de Saint-Sozy (Lot), Emmanuel Macron est parti vers Souillac, où il doit rencontrer dans l'après-midi des maires. "Je suis heureux d'être le Président de tous les Français", a-t-il précisé.

12h38: A sa sortie de l'école, Emmanuel Macron est allé à la rencontre de quelques habitants, qui l'attendaient. Il a écouté leurs questions et leurs remarques.

"Les choses sont en train de bouger. Il y a du travail, on va tous s'y mettre", a déclaré le chef de l'Etat en précisant que "parfois, on a trop tendance à se diviser".

12h23: Selon BFMTV, Emmanuel Macron rencontre actuellement les enseignants ainsi que les élèves d'une classe de CE1/CE2 de Saint-Sozy (Lot)

12h08: Selon La Dépêche du midi, Emmanuel Macron s'est rendu ce matin au regroupement pédagogique de Saint-Sozy, dans le Lot. Il était accompagné de Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education nationale.

"Le Président a ensuite rendu visite aux élèves qui déjeunaient à la cantine du regroupement pédagogique intercommunal, qui sert des produits 100 % lotois", précisent nos confrères.

11h41: Le sous-préfet de Gourdon s'est exprimé sur BFMTV : "L'objectif est d'assurer l'ordre public, la sécurité des manifestants et du débat". Et d'ajouter : "Les manifestants ne sont pas écartés. Les habitants peuvent circuler librement"

11h35: La situation est maitrisée. Les forces de l'ordre n'ont pas utilisé des gaz lacrymogènes

11h28: Face à face entre manifestants et forces de l'ordre sur place avant l'arrivée d'Emmanuel Macron cet après-midi. Le chef de l'Etat sera face aux maires vers 15h, aujourd'hui.

Les forces de l'ordre font reculer les dizaines de manifestants qui sont sur place.

11h25: Trois jours après un premier oral marathon, Emmanuel Macron retourne sur la scène du grand débat face à 600 maires d’Occitanie rassemblés à Souillac, cité paisible du Lot qui tente de renaître loin des grandes villes.

Le format ne change pas. Comme à Grand Bourgtheroulde (Eure) mardi, Emmanuel Macron se retrouvera à partir de 15H00 entouré d’élus de tous bords ceints de l’écharpe tricolore et venus des 13 départements de la région.

«Tant qu’il y aura des questions, il répondra», indique son entourage sans s’avancer sur la durée du débat.

Prévu initialement pour environ trois heures, celui de mardi s’est achevé en milieu de soirée après près de sept heures d’échanges rythmés par une soixantaine d’interventions de maires et deux longues séquences de réponses du chef de l’Etat.

Pour l’occasion, Souillac, un bourg de 3.750 habitants sur les rives de la Dordogne, est placé sous haute sécurité: centre bouclé, marché annulé et manifestations interdites.

Un arrêté préfectoral prohibe en effet «toute manifestation, notamment dans le cadre du mouvement dit des +gilets jaunes+», de 08H00 à 23H00. Mais la CGT, des associations, dont ATTAC, et des partis politiques (France Insoumise, Parti de Gauche, PCF) ont fixé un rendez-vous en fin de matinée à proximité de Souillac.

Souillac a déjà accueilli Emmanuel Macron, mais comme candidat, le 17 février 2017, alors qu’il était en pleine ascension dans les sondages pour la présidentielle.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de arcansoleil
20/janvier/2019 - 07h44
tutur76 a écrit :

Pour cela il faudrait que les petites cervelles déguisées se calment, les haineux ceux qui touche un max de prestations sociales payés par ceux qui travail et payent des impots , allez voir et faire une simulation sur le site mes-aides.gouv , c'est hallucinant , et ils se plaignent

Même les pauvres qui ont des prestations sociales contribuent au système par la TVA. Puisque vous avez l'air de sous entendre qu'ils sont mieux que vous, allez y, démissionnez de votre emploi et demandez le RSA et profitez. Macron arrive à ce qu'il veut, détourner les regards vers les pauvres, les chômeurs et les faibles en les stigmatisant. Même technique que la dynastie LE PEN avec les immigrés. Tout cela sent très mauvais, la division prend de l'ampleur et MACRON va gagner une fois de plus. Cet homme est juste un pervers narcissique qui joui de sa capacité à manipuler un peuple qu'il dédaigne . 

 

Portrait de B612
19/janvier/2019 - 23h02

Troisième fois qu'il fait le coup du débat, et parait-il que les deux première fois ça n'avait rien donné au final. Cette fois-ci si c'est le cas (et je pense que ce sera le cas, faut pas rever, et Griveaux et Manu l'ont dit), je crains pour eux la réaction du Peuple, de tout le Peuple. Que ce soit dans les urnes ou/et dans la rue, ça risque de vraiment mal tourner.

Portrait de 555
19/janvier/2019 - 11h34

@titi45

Il semble que vous n'avez pas entendu le réquisitoire de Christian Venries

Portrait de tutur76
19/janvier/2019 - 11h17
Titi-45 a écrit :

Les élus les plus aimés des Français sont les maires, peut-être car ils sont au contact des concitoyens chaque jour.

Les questions posées par les maires n'étaient pas toujours favorable au président de la République.

Il a répondu sans fiches. 

À la fin standing ovation et Marseillaise.

C'est sûr que les questions étaient surtout techniques, pourquoi les maires n'ont pas posé de questions plus sur la vie des français.

Dans toute la France il y a des concertations organisées par les maires pour que chaque citoyen puisse donner ses idées.

Je suis sûr que les gens sont assez intelligents pour proposer des choses intéressantes si on laisse de côté les luttes transpartisantes. 

Pour cela il faudrait que les petites cervelles déguisées se calment, les haineux ceux qui touche un max de prestations sociales payés par ceux qui travail et payent des impots , allez voir et faire une simulation sur le site mes-aides.gouv , c'est hallucinant , et ils se plaignent

Portrait de tutur76
19/janvier/2019 - 11h12
Macroute a écrit :

Macron démission !

Respecté les urnes et les institutions sinon barrez vous dans certains pays étranger et vous verrez la différence

 

Portrait de Macroute
19/janvier/2019 - 11h02
La République.c'est.moi a écrit :

Putain mais ça va durer longtemps?

Ils sont longs à la détente ces GJ.

Macron ne démissionnera pas. Foutez lui la paix.

Vous n'avez pas autre chose à faire ?

 

 

 

 

 

Macron démission !

Portrait de Kratus
19/janvier/2019 - 09h31

Quand on regarde ces débats on se demande quel est rapport avec les revendications des gilets jaunes...et des cahiers mis a disposition des citoyens dans certaines mairies....leurs questions le citoyen s'en moque complètement et ces débats ne font rien avancer a part exposer des problèmes internes au fonctionnement de l'état...qui ne seront jamais résolus

Il suffit de voir la réactivité de l'état lors de la mise en place des demandes de carte grise par internet...plutot que de remettre du personnel physique pour régler les problèmes rien n'a été fait et certains ont attendu des mois pour avoir leur document...on ne demande pas à un président de constater on lui demande d'agir... 

Portrait de Micheldu17.02
19/janvier/2019 - 08h51

Soulac et plein d' autres noms en "ac", j' imagine smiley et pas un seul "Ravaillac" smiley......

Portrait de dukatrinn
19/janvier/2019 - 05h40
Mikah2307 a écrit :

Peut on m'expliquer une chose: Pourquoi ces réunions avec des maires acquis à sa cause et pas des réunions avec les gens? (je ne parle pas des gilets jaunes que je honni, mais bien des gens lambda comme vous et moi). A quoi çà sert cette discussion entre élus et le lider maximo macron, comme j'ai entendu un journaliste de bfm le nommer ce matin! castro, nommait lider maximo était connu pour ses discours qui duraient plus de 6h, comme macron!:bigsmile:

il est en re-conquête du pouvoir ( la preuve il a gagné quelques points aux sondages) et les maires ruraux sont sa passerelle, puisque on le voit , ils sont très bon public. Tout ça aux frais du contribuable....

 

Portrait de Hexagone
18/janvier/2019 - 22h39
Mikah2307 a écrit :

Peut on m'expliquer une chose: Pourquoi ces réunions avec des maires acquis à sa cause et pas des réunions avec les gens? (je ne parle pas des gilets jaunes que je honni, mais bien des gens lambda comme vous et moi). A quoi çà sert cette discussion entre élus et le lider maximo macron, comme j'ai entendu un journaliste de bfm le nommer ce matin! castro, nommait lider maximo était connu pour ses discours qui duraient plus de 6h, comme macron!:bigsmile:

Faudrait qu'il ait des cojones pour cela, c'est Maman qui les porte et qui lui fait sa couche.

Sinon comme dit plus bas, il se paye une campagne électorale à l oeil en nous refaisant ses discours en mode "en Marche"... Là où il beuglait à s'en casser la voix. Il adore ça le banquier orateur, ça le sort de chez sa Moman en plus.

Portrait de 555
18/janvier/2019 - 22h21
Mikah2307 a écrit :

Peut on m'expliquer une chose: Pourquoi ces réunions avec des maires acquis à sa cause et pas des réunions avec les gens? (je ne parle pas des gilets jaunes que je honni, mais bien des gens lambda comme vous et moi). A quoi çà sert cette discussion entre élus et le lider maximo macron, comme j'ai entendu un journaliste de bfm le nommer ce matin! castro, nommait lider maximo était connu pour ses discours qui duraient plus de 6h, comme macron!:bigsmile:

La semaine dernière il était en effet en pays conquis avec des Maires entièrement acquis à sa cause par contre aujourd'hui en Pays d'OC c'était une autre béarnaise et ses oreilles ont sifflés plus d'une fois.  

Portrait de duke
18/janvier/2019 - 22h08
Mikah2307 a écrit :

Peut on m'expliquer une chose: Pourquoi ces réunions avec des maires acquis à sa cause et pas des réunions avec les gens? (je ne parle pas des gilets jaunes que je honni, mais bien des gens lambda comme vous et moi). A quoi çà sert cette discussion entre élus et le lider maximo macron, comme j'ai entendu un journaliste de bfm le nommer ce matin! castro, nommait lider maximo était connu pour ses discours qui duraient plus de 6h, comme macron!:bigsmile:

Juste une petite différence: ici, c'est un débat (questions/réponses) qui dure 6h alors que Castro faisait SEUL un discours de 6h...il y a une nuance qui ne vous échappera pas  (je l'espère...). 

Portrait de galileo
18/janvier/2019 - 19h51
Mikah2307 a écrit :

Peut on m'expliquer une chose: Pourquoi ces réunions avec des maires acquis à sa cause et pas des réunions avec les gens? (je ne parle pas des gilets jaunes que je honni, mais bien des gens lambda comme vous et moi). A quoi çà sert cette discussion entre élus et le lider maximo macron, comme j'ai entendu un journaliste de bfm le nommer ce matin! castro, nommait lider maximo était connu pour ses discours qui duraient plus de 6h, comme macron!:bigsmile:

C'est un tour de passe/passe de Macron.

Il tente de faire croire que c'est un "grand débat" suite au mouvement des gilets jaunes, alors qu'en fait, il démarre sa grande campagne électorale, et fait un tour de France en vue des élections européennes.

Ca ne pouvait tomber mieux, les calendriers coïncident  parfaitement ! smiley

Portrait de Mikah2307
18/janvier/2019 - 19h31

Peut on m'expliquer une chose: Pourquoi ces réunions avec des maires acquis à sa cause et pas des réunions avec les gens? (je ne parle pas des gilets jaunes que je honni, mais bien des gens lambda comme vous et moi). A quoi çà sert cette discussion entre élus et le lider maximo macron, comme j'ai entendu un journaliste de bfm le nommer ce matin! castro, nommait lider maximo était connu pour ses discours qui duraient plus de 6h, comme macron!smiley

Portrait de biscoto
18/janvier/2019 - 18h47 - depuis l'application mobile

ce type a quand même été élu pour redresser la France en 2017 il a tellement critiquer les autres partis là maintenant c'est plus de sa faute c'est la faute des autres qui reconnaissent au moins son échec d'incapacité là il nous refait une campagne présidentielle il nous la joue au mielleux il aimerait tellement que tout le monde soit de son d'avis comme ça il pourrait se représenter en 2022!!!!. il est quand même numéro 1 de la colère des gilets jaune. moi je suis retraitée avec 45 ans de boulot je suis gilet jaune qui manifeste tous les samedis matin car je voudrais la réindexation de ma retraite........ au lieu de me l'a pomper pour compenser la non imposition des plus riches!!!!!.

Portrait de galileo
18/janvier/2019 - 18h28
Titi-45 a écrit :

Les GJ veulent être écouter mais rejette le débat ... Que pensez...? 

N'essayez surtout pas vous, ça va vous donner un mal de tête !

Portrait de 7440
18/janvier/2019 - 18h12
Titi-45 a écrit :

Les GJ veulent être écouter mais rejette le débat ... Que pensez...? 

Rejeter le débat, c'est quand même compréhensible de la part des GJ, surtout quand ils ont à faire à un mur de mépris et de condescendance de la part d'un "président" élu par défaut.

Portrait de minou75
18/janvier/2019 - 18h10 - depuis l'application mobile

Par pitié...Arrêtez de vous plaindre les Ploucs !!!

Portrait de Mikah2307
18/janvier/2019 - 17h04
Gregeagle a écrit :

Etre inerte, c'est être battu.

Tu vois, le monde se divise en deux catégories: ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses»

le bon, la brute et le truand de sergio leone! smiley c'est çà? blondin!smiley

Portrait de dukatrinn
18/janvier/2019 - 13h37

incroyable , un président qui se cache pour sortir du palais .........il se cache depuis 2 mois déja

Portrait de galileo
18/janvier/2019 - 13h33
Titi-45 a écrit :

Et en a qui se font mettre ... 

Votre vie privée ne nous regarde pas !

AEDR !!! smiley

Portrait de Gregeagle
18/janvier/2019 - 12h17
paralelo37 a écrit :

''C'est en racontant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui''

Les avis c'est comme les trous du cul, tout le monde en a un.

 

Portrait de paralelo37
18/janvier/2019 - 12h13
Gregeagle a écrit :

Etre inerte, c'est être battu.

Tu vois, le monde se divise en deux catégories: ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses»

''C'est en racontant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui''

Portrait de Gregeagle
18/janvier/2019 - 12h02
La République.c'est.moi a écrit :

Putain mais ça va durer longtemps?

Ils sont longs à la détente ces GJ.

Macron ne démissionnera pas. Foutez lui la paix.

Vous n'avez pas autre chose à faire ?

 

 

 

 

 

Etre inerte, c'est être battu.

Tu vois, le monde se divise en deux catégories: ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses»

Les plus vus

Ailleurs sur le web