15/01 10:29

Audiences matinales radio: France Inter devant Yves Calvi sur RTL - Europe 1 au plus bas avec Nikos Aliagas

Les matinales c'est le Prime-Time de la radio, le moment où les stations sont généralement le plus écoutées chez les généralistes et où elles engrangent un maximum de publicité.

Voici donc le bilan des audiences révélées par Médiamétrie pour cette tranche entre 7h et 9h pour la vague novembre/décembre 2018, relayé par PureMédias.

Pour mémoire, cette saison, plusieurs changements ont eu lieu à la tête des matinales : Nikos Aliagas a remplacé Patrick Cohen sur Europe 1 ; Marc Fauvelle a pris les commandes de la matinale de France Info.

De leurs côtés, Yves Calvi (RTL), Jean-Jacques Bourdin (RMC), Léa Salamé et Nicolas Demorand (France Inter) sont restés à la tête de leur matinale.

.

Voici les audiences des matinales (en quart d'heure moyen)

.
Nicolas Demorand / Léa Salamé (France Inter - 7h/9h) : 1.999.000 auditeurs (+ 142.000 auditeurs sur un an)

Yves Calvi (RTL - 7h/9h) : 1.823.000 auditeurs (+ 68.000 auditeurs sur un an)

La matinale de France Bleu (7h/9h) : 1.008.000 auditeurs (- 9.000 personnes sur un an)

Nikos Aliagas (Europe 1 - 7h/9h) : 897.000 auditeurs (- 84.000 auditeurs sur un an)

Jean-Jacques Bourdin (RMC - 7h/9h) : 781.000 auditeurs. (+ 14.000 auditeurs sur un an)

Marc Fauvelle (France Info - 7h/9h) : 576.000 personnes. (+ 40.000 auditeurs sur un an)
.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jet075
22/janvier/2019 - 21h31

La dégringolade d'Europe 1 depuis plusieurs années pose une question assez rude pour la station : jusqu'où ce plongeon peut-il aller ? Cette radio, qui a connu des heures de gloires avec Coluche,Gildas, Bellemare, n' a pas su endiguer le départ de Morandini, Ruquier. Avoir laisser partir des figures comme Caroline Dublanche ou Franck Ferrand est une folie... Avoir viré Sotto n'était pas opportun. Imaginer que les auditeurs de France Inter suivraient Patrick Cohen est purement amateur. Aujourd'hui, cette station mythique n'a plus de vrais atouts dans ses programmes... à part, peut-être, Bernard Poirette. Comment se réinventer dans un contexte de concurrence marquée par la qualité croissante du service public qui a su, quant à lui, se réinventer ? Europe 1 a donné ses auditeurs à France Inter, France Info et France Culture. Concernant la tranche cruciale de la matinale, Nikos a beaucoup de qualités mais il n'est pas à sa place dans une session d'info. Europe 1, bientôt la fin ? RMC a su renaitre après une traversée du désert. Une radio semble renaitre progressivement : Sud Radio...

Portrait de fairytale
16/janvier/2019 - 12h57

Malgré le capital "sympathie" de N Alliagas,cette matinale est catastrophique.Je n'apporte plus aucun crédit à l'info sur Europe1 . Les interview de Crespo MARA sont lamentables,lisses et vides, Apathie n'est qu'une girouette sans étoffe,quant à Cabrol c'est l'apothéose de la démence! Bref seuls Canteloup et C da COSTA sont excellents,le reste est chaotique,burlesque et non crédible!

Portrait de francaz33
16/janvier/2019 - 09h01

la matinale d'europe 1 est bien  je ne comprend pas ces résultats 

Portrait de Aaron421
15/janvier/2019 - 19h28

Le problème de la matinale d’Europe, ce n’est pas Nikos (pas plus mauvais qu’un autre). C’est plutôt dans le contenu. Il n’y a plus de profondeur dans les chroniques, plus d’analyse. C’est devenu trop superficiel. 

Portrait de peukeu
15/janvier/2019 - 12h13

Et pourtant,Nikos  est classé troisième parmi les journalistes radio préférés...

Portrait de jarod.26
15/janvier/2019 - 10h41
nikos ne mérite pas ça

Les plus vus

Ailleurs sur le web