14/01 13:38

Elles refusent de payer la maison de retraite de leur père qui a tué leur mère... En direct tout de suite sur NRJ12 dans "Crimes"

C’est une affaire totalement incroyable et des témoignage particulièrement fort que vous allez entendre en direct. Celui de deux filles qui refusent de payer la maison de retraite de leur père car celui-ci… à tuer leur mère. Un cas de conscience rare.. En décembre 1982, Françoise et Laurence ont vu leur père Daniel abattre leur mère Josiane, sous leur yeux, de 2 balles de 22 long rifle. Josiane avait demandé le divorce et Daniel venait d’être convoqué pour un premier entretien devant le juge des affaires matrimoniales.

Ce mari violent qui n’acceptait pas la séparation s’était procuré un fusil quelques jours avant le drame et était passé à l’acte alors même que ses deux filles se trouvaient à quelques mètres de là. En 1983, Daniel est condamné à 14 ans de réclusion criminelle pour assassinat mais il ne passera que 9 ans derrière les barreaux. Et il y a peu, alors qu’il est désormais âgé de 74 ans, il entre en maison de retraite. Ses filles reçoivent alors un courrier leur demandant de payer pour leur père. Pour elles, c’est la stupéfaction. Elles refusent de payer. Françoise et Laurence seront en direct avec nous

C’est aujourd’hui que la cour d’assises de Vesoul se penche sur l’affaire Dietrich. Un meurtre que nous suivons depuis des années dans Crimes. Souvene-vous, Stéphane Dieterich c’est cet étudiant brillant de 24 ans qui a disparu le soir 4 juillet 1994 près de Belfort. Son corps a été retrouvé lardé de 11 coups de couteau le lendemain, dans le domaine du Bois Joli.

Pendant des années, l’enquête piétine. Mais la famille de Stéphane ne lâche rien. Elle poursuit coûte que coûte son combat pour connaître la vérité. Même après le non-lieu prononcé en 2003. Sylvain, le frère de Stéphane Dieterich décide de médiatiser le plus possible l’affaire pour délier les langues.

Et c’est grâce à la diffusion de notre émission “Crimes en direct” que l’affaire va être relancée. En effet, 21 ans après les faits, coup de théâtre ! Le meilleur ami de Stéphane est à placé en garde à vue et il avoue avoir tué le jeune homme. Il explique qu’ils entretenaient une relation passionnelle qui a viré au drame. Son procès s’ouvre cet après-midi. Nous irons sur place.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Voltaire.
14/janvier/2019 - 14h32
ajc21 a écrit :

Il y a quand l'exception d'indignité et dans ce cas je pense qu'elle peut fonctionner, afin j’espère pour elles

 

À leur place si l’on m’obligeait à « casquer » pour ce meutrier je me renseignerais sur le pire du pire des EPADH , et l’y enfermerai pour toujours en donnant des consignes pour qu’il ne bénéficie d’aucun extra , et  qu´il y finisse ses jours le moins agreablement possible .

Courage à ces personnes !!!

Portrait de ajc21
14/janvier/2019 - 12h16
BILOU T a écrit :

cela peut se comprendre mais il a purgé sa peine...... et les enfants doivent aide et assistance aux parents..... sauf à se rendre insolvables elle vont devoir payer.

Il y a quand l'exception d'indignité et dans ce cas je pense qu'elle peut fonctionner, afin j’espère pour elles

 

Portrait de Mémé Sidonie
14/janvier/2019 - 11h58

J'irai voir tantôt !

Portrait de BILOU T
14/janvier/2019 - 11h23

cela peut se comprendre mais il a purgé sa peine...... et les enfants doivent aide et assistance aux parents..... sauf à se rendre insolvables elle vont devoir payer.

Les plus vus

Ailleurs sur le web