14/01 07:46

Pour mener sa liste aux prochaines élections européennes, Marine Le Pen a présenté hier Jordan Bardella, 23 ans. Mais qui est-il vraiment ?

Pour mener sa liste aux prochaines élections européennes, le Rassemblement national a choisi de faire confiance à Jordan Bardella. Sa candidature a été officialisée dimanche par Marine Le Pen, lors d'un meeting à Paris.

A 23 ans, le jeune homme encore peu connu du grand public a pourtant derrière lui une carrière politique déjà longue.

Militant de la première heure, Jordan Bardella a gravi les échelons du parti d'extrême droite à vitesse grand V. Le jeune homme prend sa carte au FN à 16 ans, "séduit" par le discours de Marine Le Pen, qui vient de prendre la tête du parti en 2011. Son bac ES en poche, il devient responsable de la fédération FN de Seine-Saint-Denis, son département d'origine, avant d'être élu conseiller régional d'Ile-de-France en 2015, à seulement 20 ans. 

Il dirige un temps le défunt collectif du FN "Banlieues patriotes" pour défendre les "oubliés" de la République, et est élu conseiller régional d’Ile-de-France en 2015.

Lors du congrès de mars 2018, il intègre le bureau national du parti, avant d’être nommé directeur national de Génération nation, mouvement de jeunesse du Rassemblement national.

Après la présidentielle, il est promu porte-parole du parti. Voilà pour le CV politique de ce titulaire d’un bac ES obtenu avec mention très bien. Un CV bien rempli qui aura toutefois eu raison de ses études de géographie entamées à l’université parisienne de la Sorbonne.

"Selon moi, il a été choisi pour deux bonnes raisons", explique à LCI Jean Messiha, membre du bureau national du Rassemblement national. "Il maîtrise le fond et la forme, ce qui le rend très performant, notamment sur les plateaux de télévision. Et il est de la génération qui porte le plus tous les méfaits de l’Union européenne. C’est sa génération qui est le plus au chômage, qui subit le plus les problèmes sanitaires, les problèmes de logement découlant des politiques imposées par l’Europe, c’est sa génération qui a vu l’Europe prendre un virage techniciste, libéral, anti-national."

Mais quelques voix s'élèvent au sein du RN pour dénoncer son manque d'expérience. "Pour ce genre d'élections, soit c'est un présidentiable qui y va, soit c'est un second couteau", raille dimanche un dirigeant du parti dans Le Parisien. Dans Le Point, un cadre du RN juge aussi qu'il "manque de densité pour mener une campagne européenne". 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lucieat
14/janvier/2019 - 12h23

comme il n'aura rien d'autre à faire, peut être sera-t-il plus assidu que Marine Le Pen qui brillait par son absence au Parlement Européen quand elle était élue, mais prenait bien quand même le salaire

Portrait de dominique34
14/janvier/2019 - 11h50

donc,il n as jamais travaillé??

Portrait de stbx00
14/janvier/2019 - 11h05
lucieat a écrit :

Encore un amateur qui n'a même jamais été élu comme conseiller municipal, qui ne connait rien à la gestion, et surtout qui sera bien tranquille pour la fin de ses jours avec la retraite de député européen qu'il va toucher à vie .

 Je suis pour le changement du statut des élus, que leur mandats soient considérés comme des CCD, qu'ils touchent une allocation "chômage" s'ils ne sont pas réélus comme le commun des mortels durant maximum 2 ans le temps qu'ils trouvent un autre boulot, ils en avaient un avant leur élection, non ? et qu'ils aient le même système de retraite général que les autres salariés. Il faut en finir avec cette monarchie et aristocratie républicaine qui font des nantis au détriments du peuple

Tout à fait d'accord. Malheureusement ceux qui pourraient mettre en place ces changements sont ceux qui bénéficient des largesses de la république et bizarrement ils ne se bousculent pas pour changer les choses.

Comme nombre de responsables politiques (et plus particulièrement RN), en voici un qui n'aura donc jamais travaillé de sa vie et qui vivra avec des revenus biens gras (offert par l'Europe) tout en crachant sur l'Union Européenne. 

 

Portrait de onebob
14/janvier/2019 - 09h37

il va etre manipulé pas son gourou...un pantin....

Portrait de lucieat
14/janvier/2019 - 09h23

Encore un amateur qui n'a même jamais été élu comme conseiller municipal, qui ne connait rien à la gestion, et surtout qui sera bien tranquille pour la fin de ses jours avec la retraite de député européen qu'il va toucher à vie .

 Je suis pour le changement du statut des élus, que leur mandats soient considérés comme des CCD, qu'ils touchent une allocation "chômage" s'ils ne sont pas réélus comme le commun des mortels durant maximum 2 ans le temps qu'ils trouvent un autre boulot, ils en avaient un avant leur élection, non ? et qu'ils aient le même système de retraite général que les autres salariés. Il faut en finir avec cette monarchie et aristocratie républicaine qui font des nantis au détriments du peuple

Portrait de waidy
14/janvier/2019 - 09h02 - depuis l'application mobile

On sait ce que ça va donne les candidats qui ont connu une Ascension à vitesse Grand V
...

Les plus vus

Ailleurs sur le web