09/01 13:21

La mère de la petite Fiona libérée dans les prochaines heures ? En direct sur NRJ12 à 13h35 dans "Crimes et Faits divers: la quotidienne" - Vidéo

Y’aura-t-il un quatrième procès dans l’affaire Fiona ? Depuis ce matin la cour de cassation se penche sur le pourvoi formé par Cécile bourgeon, la mère de la fillette. Souvenez vous de cette histoire qui a traumatisé la France. La petite Fiona a été signalée disparue par sa mère le 12 mai 2013 à Clermont-Ferrand. Cécile et son ex-compagnon sont d’abord venu devant les caméras de télévisions pour lancer des appels pour retrouver leur enfant chérie… Mais finalement ils ont avoué que c’est eux qui ont tué leur propre fille…. Le corps de la petite fille martyre n’a jamais été retrouvé. En février 2018, lors de son procès en appel, Cécile Bourgeon avait été condamnée à 20 ans de réclusion criminelle pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Tout comme son ex-compagnon Berkane Makhlouf. Mais les deux accusés dénoncent des irrégularités durant ce procès en appel. Si la cour de cassation leur donne raison, Cécile Bourgeon pourrait être remise en liberté dans l’attente de son nouveau procès.

 Une jeune femme a été défenestrée par son compagnon et est aujourd’hui paraplégique. Mais elle n’a pas eu le droit à une indemnisation totale au motif qu’elle serait en partie responsable de ce qui lui est arrivé. Son tort : être retournée à son domicile le soir du drame alors que la police lui avait déconseillé.

Le 10 novembre 2018, le corps de Sylvia Bouchet est découvert au pied du barrage de Lavalette, à Lapte en Haute-Loire. A leur arrivée, les secours ne peuvent que constater le décès de la mère de famille. Sa famille avait signalé sa disparition la veille sur les réseaux sociaux. Mais Sylvia n’était pas suicidaire, rien ne laissait donc présager un tel drame. Après des semaines d’investigation, un homme se présente à la gendarmerie : il s’agit de Ludovic, l’ex-compagnon de Sylvia. L’homme de 46 ans avoue avoir eu une violente altercation avec la victime la veille du drame. Il l’aurait alors transportée inconsciente jusqu’au barrage d’où il l’aurait jetée dans le vide…. vivante. Malgré ses aveux et sa mise en examen pour meurtre, l’homme est remis en liberté. Une décision incompréhensible pour la famille de la jeune femme. Les soeurs de Sylvia seront avec nous en direct.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus

Ailleurs sur le web