08/01 10:52

Gilets jaunes - "Brigitte Macron à poil sur un tas de palettes": La secrétaire d'Etat Marlène Schiappa va saisir le CSA - La chaîne RT qui a diffusé les propos se défend - VIDEO

Dans une interview accordée au Point, la secrétaire d'État à l'Égalité femmes-hommes a annoncé "préparer un signalement au CSA" après des propos tenus le 22 décembre dernier par une "gilet jaune" lors de la manifestation à Paris. 

Interrogée par la chaîne RT - qui a diffusé les déclarations en direct - sur ce qui pourrait lui faire enlever son gilet jaune, la manifestante explique "que Macron il dégage, parce qu'il commence à nous prendre la tête, il écoute personne, il pense qu'à son petit confort, à sa petite Brigitte ; mais nous on veut voir Brigitte à poil sur un tas de palettes" (voir vidéo ci-dessus).

"Plusieurs vidéos profondément ordurières contre Brigitte Macron circulent largement sans aucune condamnation (...). Avez-vous entendu des gens s'indigner quand on a entendu : « Brigitte, il faut la foutre toute nue sur une palette »  ? Non, aucun responsable politique des oppositions ne l'a défendue", a déclaré Marlène Schiappa dans l'interview au Point. Et d'ajouter : "Ça me révulse. D'ailleurs, je prépare un signalement au CSA au sujet de cette vidéo. Brigitte Macron est quelqu'un qui se démène bénévolement pour défendre des causes. S'en prendre à elle est injuste".

Face aux propos de la secrétaire d'Etat, RT s'est défendue sur son site Internet. La chaîne précise que la séquence n'a pas été "isolée et partagée" sur ses réseaux sociaux, mais relayée par un compte YouTube. "RT France défend le respect des droits des femmes et leur dignité et n’encourage en aucun cas les comportements discriminatoires ou violents en raison du sexe, de la race, de la religion, de la nationalité ou de l’orientation sexuelle", explique Lorenzo Ricci, responsable Communication de RT France.

Et de poursuivre : "Près de la moitié des employés de RT France sont des femmes et la parité est une préoccupation majeure de notre média, dont je rappelle qu'il est dirigé par madame Xenia Fedorova. Nous rejetons avec force toute accusation de misogynie qui pourrait être faite à notre encontre".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de B612
9/janvier/2019 - 00h25

Ca y est, Marlene S. a trouvé un dossier pour aider son Président qui traite des ouvrières d'illettrés à s'en sortir. smiley

Donc si je résume... Les Gilets Jaunes sont : racistes, antisémites, des talibans islamophobes, de dangereux factieux et séditieux d'ultradroite et d'extrème-gauche, des anarchistes, meurtriers, des complotistes haineux, homophobes, violents, sexistes et misogynes.

Mais pas tous.

Il manque plus que : pédophiles, zoophiles, satanistes et cannibales, et je crois qu'on est bon. smiley Donc avis aux Gilets Jaunes qui seraient vus en train de faire un calin à un chien, ou en train d'écouter du hard-rock sur les ronds-points. Ils risqueraient d'être dénoncés par celle qui veut les noms des donateurs de la cagnotte du boxeur car elle considère que c'est de la complicité.

Portrait de gégé
8/janvier/2019 - 15h49

Tout ça pour ça !!!!!!!!!!

Portrait de audi1975
8/janvier/2019 - 14h16

Ah non, on ne veux pas voir les horreurs de la guerre ! 

Portrait de bib
8/janvier/2019 - 12h29

L'argumentation de Marlène Schiappa me laisse pantois :

1) elle ne poursuit qu'une seule chaine (RT), alors qu'elle a également été diffusée (au moins) par Quotidien.

2) elle condamne le propos "à poil sur la pallete' parce que "Brigitte Macron est quelqu'un qui se démène bénévolement pour défendre des causes. S'en prendre à elle est injuste". Donc, si la personne avait émis le même propos pour quelqu'un qui ne serait pas sympathique aux yeux de Marlène Schiappa, celle-ci ne ferait pas sa démarche de signalement. Quel belle vision de la justice !

Portrait de djbaxter
8/janvier/2019 - 11h38
dominique34 a écrit :

le rapport avec ça???

1/ Elle est prompte à réagir pour les personnes de son camp et pas n'importe qui, alors qu'en tant que Secrétaire d'Etat, elle a une charge au service de tous les Français. 2/ Elle poursuit les propos discriminatoires contre les hommes blancs, tenus en public, par Delphine Ernotte et de Françoise Nyssen. Aucune des 3 n'a été poursuivie en justice.

Portrait de Alexshe
8/janvier/2019 - 11h32

L'emploi fictif a parlé.. Ça faisait longtemps..

Portrait de dominique34
8/janvier/2019 - 11h12
djbaxter a écrit :

Marlène devrait se signaler elle-même pour ses propos contre les hommes blancs dans la haute administration.

le rapport avec ça???

Portrait de djbaxter
8/janvier/2019 - 11h10

Marlène devrait se signaler elle-même pour ses propos contre les hommes blancs dans la haute administration.

Les plus vus