06/01 20:14

Le commandant de police qui a "boxé" dans le Var un gilet jaune avait déjà frappé il y a deux ans un Major de Police dans les locaux de la sûreté départementale à Toulon - La "police des polices" a été saisie

20h12: Le préfet du Var a saisi l’IGPN (Inspection générale de la police nationale), a-t-il annoncé sur Twitter ce dimanche. «Dans le cadre de mes responsabilités administratives, j’ai saisi l’IGPN afin qu’une enquête permette de faire toute la lumière sur les suspicions de violences policières à #Toulon», a tweeté Jean-Luc Videlaine.

18h43: Le Parisien révèle ce soir, qu’il y a deux ans, le "commandant boxeur" avait déjà été l’auteur d’une « manchette » à un major de police dans les locaux de la sûreté départementale à Toulon.

Soutenu par sa direction, Didier Andrieux, chef du service d’ordre public et du soutien (SOPS) à Toulon, avait écopé de la plus petite des sanctions : un avertissement. Le commandant divisionnaire avait évoqué un geste involontaire - son poing aurait frappé malencontreusement le visage de son collègue alors que le coup était destiné à une armoire. Selon nos informations, le major, depuis parti à la retraite, avait eu l’arcade sourcilière et le nez fracturés.

.

.

16h23: Quelques heures après la diffusion de la vidéo sur les réseaux sociaux, le commandant divisionnaire Didier Andrieux s'est exprimé sur le site Internet de Nice Matin.

Le  commandant Andrieux explique que l’homme frappé contre le mur tenait un tesson de bouteille que ses collègues n’avaient pas repéré, et qu’il essayait de lui faire lâcher. Le policier assure connaître l’homme, "qui est un multirécidiviste et qui n’a rien à voir avec les gilets jaunes". L’individu est en effet connu de la justice depuis une dizaine d’années selon le procureur, notamment pour des faits d’outrage et de viol. Il a été arrêté, placé en garde à vue, et comparaîtra lundi à Toulon. 

Dans une seconde séquence de la vidéo, où l’on voit Didier Andrieux frapper un gilet jaune contre le capot d’une voiture, "là encore le contexte nuance fortement les images", affirme le procureur de la République. D’après lui, le gilet jaune en question était masqué quelques minutes avant et venait de tenter de s’emparer d’une bouteille.

Le commandant Andrieux assure qu’il s’agit "de l’interpellation d’un homme qui se rebellait". Ce dernier a lui aussi été arrêté et placé en garde à vue. Un deuxième individu masqué, son frère, a pu échapper aux policiers selon le procureur.

Le procureur de la République de Toulon, Bernard Marchal, n'a pour l'heure pas ouvert de procédure contre le fonctionnaire. "Il y avait un contexte insurrectionnel avant et après ces vidéos, dans lequel il était impossible d'interpeller quelqu'un sans violence", a-t-il déclaré en précisant que le commandant a "agi proportionnellement à la menace".

***

12h59: Un officier de police, promu de la Légion d'honneur, a été filmé en train de frapper plusieurs personnes en marge d'une manifestation de «gilets jaunes» samedi à Toulon, a appris l'AFP auprès d'une source proche du dossier.

Le policier filmé est bien Didier Andrieux, commandant divisionnaire, «actuellement responsable par intérim des 400 policiers en tenue de Toulon», a indiqué à l'AFP cette même source, confirmant une information de Var-Matin. Après 34 ans de service, il fait partie de la promotion à la Légion d'honneur du 1er janvier 2019.

Sur la vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, on le voit en tenue mais tête nue, donner plusieurs coups de poing au visage d'un homme plaqué contre un mur, avant que d'autres fonctionnaires ne s'interposent.

L'homme frappé, qui ne porte pas de gilet jaune, était en possession d'un tesson de bouteille selon la source proche du dossier.

Il a été interpellé et placé en garde à vue dès samedi soir pour outrage, a indiqué à l'AFP la police du Var.

Après 34 années de service, il a été décoré le 1er janvier dernier de la légion d'honneur.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de sergioplaya2
8/janvier/2019 - 08h07 - depuis l'application mobile
Chris33 a écrit :

Macron va demander de l'indulgence pour ce valeureux combattant qui ne frappe que lâchement les gens en position d'infériorité et qui ne peuvent se défendre.

Benalla bis

Il en faudrait plus des policiers comme lui

Portrait de Chris33
7/janvier/2019 - 15h51

Macron va demander de l'indulgence pour ce valeureux combattant qui ne frappe que lâchement les gens en position d'infériorité et qui ne peuvent se défendre.

Benalla bis

Portrait de oxdee
7/janvier/2019 - 14h44

Un kapo très zélé de l'oligarchie, avec une moralité aux antipodes de ce que devrait être celle d'un homme au service de la population, une personne abjecte, à vomir. La légion d'honneur ne vaut plus rien du tout.

Portrait de Philou.2
7/janvier/2019 - 13h25

Petit hs les amis mais pour dire que celui ici qui insultes ou écrit des insanités ce n'est pas moi smiley

Portrait de onebob
7/janvier/2019 - 10h18

castagner a t il tweeter du caca pour ce gentil commandant de police qui boxe tout le monde ??? c est honte patati patata ???

Portrait de Mère Denis2
7/janvier/2019 - 00h00
Chris33 a écrit :

Chômeur : 900 € pour essayer de survivre

Ouvrier : 1200 € pour survivre

Militaire : 1400 € pour risquer sa vie

Pompier : 1800 € pour sauver une vie

Instituteur : 2000 € pour préparer à la vie

Médecin : 2200 € pour nous maintenir en vie

Ministre : 18 000 € pour foutre la vie des autres en l'air

C'est ben vrai ça !

Portrait de Oui-oui...
6/janvier/2019 - 23h07
clal a écrit :
@Oui-oui... cherchez bien, réfléchissez, je pense que vous avez le pouvoir de faire s’entrechoquer dans votre cerveau 2 neurones qui feront surgir une petite étincelle, qui vous dira que ces gens là peut être bien, en ont marre d’être pressés comme des citrons et que cela les conduits à des actes certes pas très réfléchis mais que l’on peut comprendre aisément. Je vous rappelle également le contexte, une manifestation avec un trajet défini au préalable et AUTORISÉ, que la police a décidé malgré tout de bloquer et par voie de conséquence a fini par provoquer l’incompréhension puis la colère des manifestants.

Non mais arrêtez un peu vos conneries, pas d’excuse à trouver d’un côté comme de l’autre : le policier qui frappe gratuitement doit payer / le manifestant qui frappe doit payer / Le casseur doit payer etc…

que chacun prenne ses responsabilité. Bon sang nous sommes dans un pays libre et ces violences sont inadmissibles. Ce n’est pas à vous ou à moi de dire qui à raison, d’abord on n’est pas compétant pour le faire ensuite nous n’avons pas tous les éléments.

Macron et le gouvernement doivent régler le problème, d’une manière ou d’une autre.

Portrait de Chris33
6/janvier/2019 - 22h41

Chômeur : 900 € pour essayer de survivre

Ouvrier : 1200 € pour survivre

Militaire : 1400 € pour risquer sa vie

Pompier : 1800 € pour sauver une vie

Instituteur : 2000 € pour préparer à la vie

Médecin : 2200 € pour nous maintenir en vie

Ministre : 18 000 € pour foutre la vie des autres en l'air

Portrait de waidy
6/janvier/2019 - 22h05 - depuis l'application mobile
Phïlou.2 a écrit :

Les amis je suis en train d'astiquer mon gros sexe qui veut voir? Je vous donne l'adresse de ma vidéo en PV!

@Phïlou.2 moi !

Portrait de Ma Chiavel
6/janvier/2019 - 20h49
MacTV a écrit :

Je 'ai pas peur du scandale ! 

Les gens dont vous parlez ne sont garants de rien, hormis des intérêts de la Banque Rothschild et des ses actionnaires !

EXACTEMENT 

Portrait de Ma Chiavel
6/janvier/2019 - 20h46
La République.c'est.moi a écrit :

Exactement. Le policier est là pour maintenir l'ordre et vous êtes bien content de les trouver pour vous protéger 

Je suis morte de rire! Maintien de l ordre ? j'espère que c'est de l ironie 

Portrait de Miko
6/janvier/2019 - 20h44
La République.c'est.moi a écrit :

Exactement. Le policier est là pour maintenir l'ordre et vous êtes bien content de les trouver pour vous protéger 

Parce-que frapper un homme qui est déjà maîtrisé c'est maintenir l'ordre ? Quel courage de la part de ce policier ... j'aimerais bien le voir en 1 contre 1, il ferait moins le malin.

Portrait de Queben
6/janvier/2019 - 20h20

Nan mais... smiley

2-1 pour les jaunes !

Ça devient un scetch smiley

Portrait de oneshot
6/janvier/2019 - 19h12

La solution:  application de la clause de légitime défense par les policiers et neutralisation par tous les moyens y compris létaux de ceux  qui veulent les lyncher  ou les agressent avec marteau, haches cocktail etc.. avec  soutien total de la justice.

Au lieu de ça, sursis, rappels à la loi, ont de quoi faire rire les Drouet,  Nicolle et  autres révolutionnaires en carton  de droite et de gauche   qui se régalent de la  faiblesse de nos institutions aux mains d'une justice laxiste

.

 

Portrait de Lemat
6/janvier/2019 - 18h52
la voie a écrit :

heu c'est leur job... faut arrêter un peu de chialer dessus

Ce n'est pas depuis le 17 novembre c'est depuis Merah qu'ils sont sur les nerfs. Des millions d'heures supp ni récupérées ni payés. Et toujours un sens du devoir.

Ils ont les mêmes problèmes  que les GJ mais ils n'ont pas le droit de parler, de se plaindre.

Mais que faites vous comme métier pour parler comme ça? Gardien d'ile paradisiaque payé à 10000€ par mois?

Portrait de Lemat
6/janvier/2019 - 18h43
555° a écrit :

et pourtant bismark a eté un très grand homme ;)

Que voulez vous, je préfère Napoléon3 à Bismarck, Napoléon à Wellington, Pétain à Hindenburg et même Villars au prince Eugène. Ce n'est pas de ma faute même si je reconnais leur faute.

smiley

Portrait de hauteloire
6/janvier/2019 - 18h22
La République.c'est.moi a écrit :

Exactement. Le policier est là pour maintenir l'ordre et vous êtes bien content de les trouver pour vous protéger 

Exactement. Le policier est là pour maintenir l'ordre et vous êtes bien content de les trouver pour vous protéger et non tabasser un mec ces flics c est dehors et la justice comme les autres

 

Portrait de hauteloire
6/janvier/2019 - 18h20

 les policiers ont le droit de frapper un homme seul, sans moyen de protection et acculé contre un mur,

mais les GJ n'ont pas le droit de frapper un policier qui porte un casque et un bouclier et qui a sa brigade derrière lui pour le défendre

apres le gouvernement pas de respect pour ces flics qui se croient tout permis

Portrait de waidy
6/janvier/2019 - 18h18 - depuis l'application mobile

Cette vidéo est encore plus sympa

Effectivement... RESPECT TOTAL !!!

https://twitter.com/davduf/status/1081640652000116737?ref_src=twsrc%5Etfw

Portrait de hauteloire
6/janvier/2019 - 18h18

comme par hasard

Portrait de Oui-oui...
6/janvier/2019 - 17h55
clal a écrit :
@Oui-oui... la perte de sang froid, et vous vous dites que...... et donc, si le boxeur invoque la perte de sang froid, vous vous dites quoi?

Je ne sais pas moi. Et vous vous l’excusez comment?

Portrait de Miko
6/janvier/2019 - 17h43

Conclusion : les policiers ont le droit de frapper un homme seul, sans moyen de protection et acculé contre un mur, mais les GJ n'ont pas le droit de frapper un policier qui porte un casque et un bouclier et qui a sa brigade derrière lui pour le défendre

Portrait de Capri
6/janvier/2019 - 17h37

En décembre, à proximité d´un rond-point, des « agitateurs » ont fait éruption avec des velléités belliqueuses. Les CRS ont commencé à leur courir après. Ils sont tous passés à 50cm de moi. Je suis parti vite fait. Quand dérape, il faut partir. Et ne pas provoquer les policiers qui vont forcément faire usage de la force. C’est pourtant simple.

La manifestation principale des GJ du samedi matin à Paris s’est très bien déroulée (avec service d’ordre et tout...).

Ce sont les casseurs et les agitateurs qui en profitent.

Solidarité avec les policiers, les CRS et les gendarmes mobiles. Espérons qu’ils puissent consacrer leurs efforts à venir sur les autres menaces.

Portrait de monette66
6/janvier/2019 - 17h00

Allez lire Var Matin vous saurez la vérité

Portrait de BILOU T
6/janvier/2019 - 16h53

c'est ben alla ? non juste un commandant de police censé représenter l'ordre ......

Portrait de Lemat
6/janvier/2019 - 16h31

On ne voit pas de taisson, l'interpellé est tenu par un autre policier et on voit que quand le commandant frappe, un autre policier arrive pour l'arrêter.

Toutefois, on voit le commandant venir voir l'interpellé qui lui dit quelque chose, et c'est à ce moment là qu'il frappe.

Qu'a dit l'interpellé qui a pu énervé l'officier? Je ne sais pas je n'y étais pas, mais ça devait bien valoir le "je préfèrerais voir ta sœur" d'un certain Materazzi.

Donc j'attends les résultats de l'IGPN qui devrait s'en occuper rapidement. Et s'il est condamné, la suppression, de sa légion d'honneur.

Quand aux blessés gilets Jaunes qui ont eu une main arrachée, ils n'avaient qu'à pas toucher aux grenades lacrymo pour les renvoyer sur les policiers. Ils n'auraient eu aucun dommage.

Portrait de Oui-oui...
6/janvier/2019 - 16h05

Quand même on vit une époque formidable, où il est tellement facile de balancer un bout de vidéo sur le net, avec un nom et tout le pedigree de la personne, sans connaître ni l’avant de ce qu’il s’est passé, ni l’après. Et surtout, surtout, il faut impérativement classifier, juger, bien/pas bien, rapidement, afin de passer à autre chose, et de pouvoir écharper quelqu’un d’autre à travers son clavier. Mais les amis, tout n’est pas tout blanc ou tout noir, c’est pas du on/off. Moi je vois un policier qui perd son sang froid et je me dit que l’autre a du bien le pousser à bout pour que ça se passe devant autant de témoins. 

Portrait de sergioplaya2
6/janvier/2019 - 15h31 - depuis l'application mobile
deuls a écrit :

Ah mais les pauvres diables ne sont que les pantins de leurs supérieurs, eux mêmes les pantins du gouvernement.

Ils sont libre de ne pas faire de telles conneries, pour info j'ai fait parti de la gendarmerie pendant deux, je peux vous dire que de la bavure il y en a et pas qu'un peu, cependant les forces de l'ordre se trompent de cibles, les vrais crevures sont dans les politiques, les financiers et dans les banlieux pas dans la France modeste ou moyenne qui ont une colère juste.

Il a bien eu raison plein le cul de ces casseurs

Portrait de deuls
6/janvier/2019 - 15h18
La République.c'est.moi a écrit :

Il faut arrêter de croire et de faire croire que les forces de l'ordre sont des gens qui foutent la merde. 

Ah mais les pauvres diables ne sont que les pantins de leurs supérieurs, eux mêmes les pantins du gouvernement.

Ils sont libre de ne pas faire de telles conneries, pour info j'ai fait parti de la gendarmerie pendant deux, je peux vous dire que de la bavure il y en a et pas qu'un peu, cependant les forces de l'ordre se trompent de cibles, les vrais crevures sont dans les politiques, les financiers et dans les banlieux pas dans la France modeste ou moyenne qui ont une colère juste.

Portrait de Vladimirlefox
6/janvier/2019 - 15h11 - depuis l'application mobile

Le mec était multirécidiviste avec un tesson de bouteille à la main et entrain d’injurier le policier. Tout mon respect à ce policier qui aurait dû le mettre ko même

Les plus vus